L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Infineon s’appuie sur Cypress pour les microcontrôleurs Traveo II Body conçus pour l’habitacle automobile

Infineon s’appuie sur Cypress pour les microcontrôleurs Traveo II Body conçus pour l’habitacle automobile

Publié le 13 octobre 2020 à 07:47 par Pierrick Arlot        Composant  Infineon

Traveo II Body

Le rachat de Cypress Semiconductor désormais finalisé, Infineon peut aujourd’hui profiter des développements de la société américaine pour procéder à des annonces de nouvelles lignes de produits. La firme allemande a ainsi lancé début octobre la famille de microcontrôleurs Traveo II Body destinés à l’habitacle automobile. Architecturés autour de cœurs Arm Cortex-M4 ou Cortex-M7, ces circuits ciblent notamment les modules de contrôle de l’habitacle, les unités de commande des portes, des fenêtres, des sièges ou du toit ouvrant ainsi que les unités de recharge sans fil de smartphones.

« L'intégration des deux sociétés se concrétise par le portefeuille de microcontrôleurs automobiles le plus complet du secteur, assure Peter Schaefer, senior vice-président et directeur général en charge des microcontrôleurs automobiles chez Infineon. L’ajout des gammes Traveo et Automotive PSoC de Cypress à nos contrôleurs Aurix à sûreté de fonctionnement nous permet d’offrir des solutions pour toute la gamme des applications automobiles, de l’habitacle, du tableau de bord et de l’infodivertissement jusqu’au châssis, en passant par le groupe motopropulseur, l’assistance au conducteur et le contrôle de domaine. »

Equipés d’un cœur Arm Cortex-M4F (pour les quatre séries d’entrée de gamme) et d’un ou de deux cœurs Arm Cortex-M7F (pour les deux séries haut de gamme), les microcontrôleurs Traveo II Body sont également dotés d'un cœur Arm Cortex-M0+ pour la gestion des fonctions de sécurité et des périphériques. Conformes à la norme de sûreté de fonctionnement automobile ISO 26262 Asil-B, même pour des températures ambiantes jusqu'à 125°C, ils disposent en outre de mémoire flash intégrée d'une capacité qui peut atteindre 8 Mo et d’interfaces CAN-FD, Ethernet et FlexRay. Ils affichent une consommation qui peut descendre à 5 µA et un niveau de sécurité Evita-Full pour les véhicules connectés. Les microcontrôleurs sont fournis avec du logiciel Autosar 4.2.

Si les premiers modèles Traveo II Body d’entrée de gamme sont produits en volume dès ce mois d’octobre, l’ensemble de la famille sera disponible d’ici au deuxième trimestre 2021. Infineon compte par la suite compléter la gamme Traveo II de microcontrôleurs graphiques pour tableaux de bord, cockpits et autres afficheurs numériques.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée aux microcontrôleurs : Embedded-MCU

Sur le même sujet