L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Infineon donne un coup de pouce au concept de carte à puce biométrique

Infineon donne un coup de pouce au concept de carte à puce biométrique

Publié le 12 novembre 2018 à 11:36 par François Gauthier        Sous-système Infineon

Infineon Carte à puce biométrique
En collaboration avec la société norvégienne NEXT Biometrics, la firme allemande Infineon a développé une plate-forme de référence destinée à faciliter la mise au point d'applications fondées sur une carte à puce biométrique. Objectf : populariser ce concept d’identification et simplifier l’accès à la la technologie des cartes à puce biométriques. Cette plate-forme de référence intègre tous les éléments nécessaires au développement et à la fabrication d'une carte à puce dotée d'un capteur d'empreinte digitale et vise à aider les fabricants de cartes à simplifier leurs processus de production.
 
Pour Infineon, l’utilisation de la biométrie pour la double authentification (ou authentification à double facteur) est la prochaine étape importante dans l’évolution des cartes de paiement, à la suite des technologies de signature, de “gaufrage” (ou embossage), de carte à bande magnétique et de puce sécurisée. Au lieu d'entrer un code PIN ou de montrer un numéro d’identification, le titulaire de la carte biométrique s'authentifie à l'aide d'un capteur d'empreinte digitale intégré à la carte. Les informations d’empreintes sont stockées sur l’élément sécurisé de la carte et ne sont partagées avec aucun tiers, protégeant ainsi la vie privée de l’utilisateur.
 
Selon Infineon, l'authentification par empreinte digitale est plus rapide et plus facile que les transactions standard dites EMV (Europay Mastercard Visa) reposant sur un code PIN. Ce qui permettra également de réduire davantage les fraudes, en particulier lorsque des cartes multifonctions sont utilisées pour effectuer des paiements personnels de sécurité sociale. D’un point de vue pratique, la conception de référence intègre un module biométrique, un élément sécurisé, un système d’exploitation avec des applets biométriques et de paiement, ainsi qu’un procédé de prélaminage et de laminage recommandé et éprouvé pour la fabrication de la carte. Une solution système complète qui, selon Infineon, permet d’afficher des taux de rejet erronés réduits à moins de 1%.

Sur le même sujet