L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Industriel : Renesas réduit de 60% le temps de développement d’un nœud EtherCAT esclave

Industriel : Renesas réduit de 60% le temps de développement d’un nœud EtherCAT esclave

Publié le 30 septembre 2016 à 12:09 par Pierrick Arlot        Composant  Renesas

Renesas SoC EC-1

Avec la mise sur le marché du circuit intégré de type SoC estampillé EC-1 et du kit de prototypage associé, Renesas Electronics Europe estime pouvoir réduire de 60% le temps de développement d’un nœud esclave EtherCAT.

Le fabricant de semi-conducteurs positionne le SoC EC-1 sur le marché du contrôle/commande haute vitesse et haute précision d’applications esclaves qui exigent un processeur aux performances élevées, à l’instar des modules d’entrées/sorties intelligents équipés de fonctions de communication EtherCAT.

Dans le détail, le circuit de Renesas s’architecture autour d’un cœur ARM Cortex-R4 apte à prendre en charge des interruptions dans les applications temps réel, d’une mémoire RAM embarquée avec ECC de 512 Ko et d’un contrôleur esclave EtherCAT (ESC). Caractéristiques qui évitent aux développeurs d’ajouter de la RAM externe et un composant EtherCAT dédié, sachant que, selon Renesas, la connectivité a été vérifiée auprès d’une dizaine de circuits EtherCAT maîtres issus de fournisseurs tiers.

« Le SoC EC-1 vient compléter notre portefeuille existant de produits Ethernet industriels, a commenté Niels Trapp, directeur Segment Solutions pour l’entité Industrial Communications de Renesas Electronics Europe. En tant que pur circuit de communication EtherCAT, il s’ajoute à la famille de SoC pour communications multiprotocoles R-IN32M3 et aux microprocesseurs hautement déterministes de la gamme RZ/T1. » Le kit de développement associé propose une carte d’entrées/sorties distantes alimentée sous 24 V, du logiciel, de la documentation et des schémas de la circuiterie.

Sur le même sujet