L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Industriel : l’automate programmable de Maxim tient dans la moitié d’une carte de crédit

Industriel : l’automate programmable de Maxim tient dans la moitié d’une carte de crédit

Publié le 08 novembre 2018 à 12:05 par François Gauthier        Sous-système Maxim

Maxim Go-IO

Dans le cadre du mouvement Industrie 4.0, les concepteurs qui veulent mettre en oeuvre de l’intelligence au pied des équipements industriels doivent répondre à des contraintes fortes en termes d’encombrement et de consommation. Dans ce contexte Maxim Integrated apporte sa pierre à l’édifice avec le modèle de référence d’automate programmable compact Go-IO, destiné à équiper des sous-systèmes industriels optimisés en taille et en performances.

Ce PLC (Programmable Logic Controller, ou automate programmable) intègre jusqu’à 17 entrées/sorties configurables sur la moitié de la surface d'une carte de crédit. Soit une solution 10 fois plus petite (moins de 16 cm3) et une consommation réduite de 50% par rapport à la solution précédente Pocket IO de Maxim, lancée en 2016.

La solution s’appuie sur plusieurs circuits intégrés de Maxim. Le circuit MAX14819 est un transpondeur maître IO-Link faible consommation à 2 canaux, avec contrôleurs d'alimentation pour capteurs et actionneurs. Le boîtier MAX22192 (6 x 10 mm), quant à lui, est un circuit d’entrée numérique à 8 canaux avec interface SPI (Serial Peripheral Interface) isolée, avec des fonctions de détection de rupture de fil et des limiteurs de courant d'entrée de précision. On trouve également sur le design de référence le composant MAX14912, un driver à sortie numérique 8 canaux avec des commutateurs 640 mA ou des sorties “push-pull” configurables, capable d’une fréquence de commutation de 200 kHz, ainsi que le circuit MAXM22511, un module transpondeur RS-485 (9,5 x 11,5 mm) intégré et isolé au niveau puissance et numérique jusqu’à 2.5 kVeff qui peut véhiculer des débits de 25 Mbit/s et offre une protection contre les décharges électrostatiques (ESD) de +/-5 kV. Enfin la solution embarque les technologies MAX14483 et MAX14130, qui sont des isolateurs galvaniques numériques basse consommation à 6 canaux, et le MAXM15462, un régulateur de puissance permettant d’obtenir des alimentations industrielles compactes.

Pour Maxim, ce modèle de référence Go-IO est adapté aux besoins des applications d'automatisation industrielle, d'immotique et de robotique industrielle, avec des fonctions d’acquisition de données temps réel pour analyser l’état de santé de l’équipement et maintenir un niveau de disponibilité élevé. Notamment dans le cas où il est intéressant de réaliser un contrôle décentralisé, i.e. de transférer le contrôle et l'intelligence d'un centre de commande central aux différents équipements automatisés, ce qui favorise l’adaptation agile de ces sous-systèmes aux besoins de la production, explique Maxim.

 

Sur le même sujet