L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Industrie 4.0 : le Gimelec et la fondation OPC créent un groupe de travail OPC France

Industrie 4.0 : le Gimelec et la fondation OPC créent un groupe de travail OPC France

Publié le 25 novembre 2019 à 11:50 par François Gauthier        Architecture

OPC France

A l’occasion de la journée OPC Day organisée le 15 novembre dernier à Paris et consacrée à la technologie de communication normalisée OPC UA (OLE for Process Control - Unified Architecture, norme EN/CEI 62541), l’OPC Foundation, avec l’appui du Gimelec (Groupement des entreprises de la filière électronumérique française), a officialisé la création du groupe de travail OPC France. Objectif : accélèrer et promouvoir l’adoption de ce standard de communication entre objets connectés au sein des usines, en particulier au sein des processus de production.

Les membres de ce groupe de travail se sont assignés notamment comme tâche de décrire un modèle de données métier (Companion Specification), c’est-à-dire un ensemble de caractéristiques de communication propres à un segment industriel, comme l’automobile, la cosmétique, la gestion de l’eau, la robotique, les emballages, la gestion des déchets… L’idée sous-jacente étant que tous les équipements intervenant au sein d’un processus dans une industrie définie, se comprennent, depuis les capteurs, actionneurs et autres contrôleurs jusqu’aux outils logiciels installés dans le cloud.

Selon les promoteurs du groupe de travail OPC France qui sera dirigé par Patrick Lamboley (Schneider Electric), l’OPC UA s'avère à ce niveau un langage commun, gage de personnalisation, de flexibilité et d’agilité des processus, qui favorise et accélère la transition vers l’industrie du futur caractérisée par des procédés de fabrication numérisés.

Rappelons que l'OPC-UA, issu des technologies de Microsoft, et développé et promu par l’OPC Foundation, est un protocole de communication entre machines qui repose sur une architecture de type client-serveur dans les usines (entre contrôleurs de processus, automates, actionneurs et capteurs).

Sur le même sujet