L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > IBM met trois milliards de dollars sur la table pour s’imposer sur l’Internet des objets

IBM met trois milliards de dollars sur la table pour s’imposer sur l’Internet des objets

Publié le 31 mars 2015 à 19:11 par Pierrick Arlot        Plate-forme IBM

Internet of Things cloud IBM

A l’instar de poids lourds comme Intel ou Microsoft, IBM ne veut pas louper le train de l’Internet des objets (IoT) et le géant américain est prêt à y mettre le prix. Sur les quatre prochaines années, IBM compte investir trois milliards de dollars dans une nouvelle entité dédiée à l’IoT et bâtir une plate-forme ouverte dans le nuage qui soit capable de récupérer et d’analyser des données en provenance d’un nombre encore jamais vu de sources traditionnelles et d’objets connectés.

Selon la firme américaine, 90% de toutes les données générées par les smartphones, les tablettes, les véhicules et les divers appareils et équipements reliés à Internet ne sont en effet ni analysées ni traitées. Qui plus est, 60% de ces données commencent à perdre de leur valeur quelques millisecondes après avoir été générées. C’est pour répondre à ce défi qu’IBM va mettre en place une stratégie bâtie sur trois piliers : la fameuse plate-forme IoT Cloud Open Platform for Industries qui fournira des services analytiques exploitables au sein de solutions IoT verticales (comme l’assurance par exemple), des outils de type PaaS (Platform-as-a-Service) permettant d’intégrer des données IoT dans les phases de développement et de déploiement d’applications IoT et, enfin, un écosystème de partenaires équipementiers, fournisseurs de semi-conducteurs et éditeurs de solutions calibrées pour des secteurs industriels spécifiques.

A cet égard, IBM, qui a contribué à la création en 2014 de l'Internet Industrial Consortium, note qu’il s’est déjà engagé avec un certain nombre de partenaires comme AT&T (avec la mise en commun de plates-formes d’analyse de données), ARM (autour d’un kit de démarrage pour la conception d'objets connectés basé sur l’environnement ARM mbed) ou Semtech. Membre fondateur de l'alliance LoRa, IBM est de fait un fort promoteur de la technologie radio LoRa développée par Semtech et dédiée aux réseaux M2M et IoT longue portée et basse consommation.

Sur le même sujet