L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Gemalto optimise la connectivité LTE-M et NB-IoT via un module fondé sur un circuit Qualcomm

Gemalto optimise la connectivité LTE-M et NB-IoT via un module fondé sur un circuit Qualcomm

Publié le 09 janvier 2019 à 12:47 par François Gauthier        Connectivité Gemalto

Gemalto Cinterion EXS62

Dans la foulée des fournisseurs de modules de connectivité radio Quectel et Telit, Gemalto met à profit la récente puce-système Qualcomm 9205 LTE pour proposer une solution capable de gérer une connectivité LTE-M et NB-IoT à l'échelle mondiale à partir d'un seul module IoT compact. Cette solution siglée Cinterion, disponible au second semestre 2019, sera, selon Gemalto, compatible avec les spécifications 3GPP Release 14, intégrera les technologies de sécurité de la société et sera associée à des  fonctions à forte valeur ajoutée conçues pour les applications à contraintes énergétiques élevées comme les compteurs intelligents, les outils de suivi d’actifs, les solutions de santé, les équipements portés sur soi, etc.

Au cœur des modules annoncés, estampillés Cinterion EXS62 IoT (multimode) et Cinterion EXS82 IoT (doté d’un mode de repli 2G), on trouve donc le chipset Qualcomm 9205 LTE (lire l'article qui décrit en détail ses caractéristiques) qui permet à ces solutions de gérer une couverture étendue et d’afficher une réduction de la consommation d'énergie pouvant aller jusqu'à 70%.

La plate-forme de Gemalto exploitera en outre la technologie FOTA (Firmware Over The Air) incrémentielle de la société, associée au protocole Lightweight M2M (LwM2M), en vue de relever le défi consistant à équilibrer la bande passante et l'efficacité énergétique lors des opérations de mises à jour logicielles et de sécurité nécessaires pendant la durée de vie des appareils IoT. En rationalisant la conception du firmware et en permettant une révision de la seule partie de code qui nécessite une mise à jour, Gemalto estime pouvoir réduire la taille globale du fichier de mise à jour de 95% par rapport aux modules de connectivité LPWA classiques. Une performance qui dépassera, toujours selon Gemalto, les objectifs requis par les opérateurs de réseaux mobiles mondiaux et réduira le temps de transmission, la consommation électrique et le débit.

Enfin, cette plate-forme proposera une eSIM intégrée, soudée au module IoT. L’objectif étant de pouvoir authentifier les appareils IoT, de crypter les données et de gérer de manière sécurisée les connexions aux réseaux cellulaires à l'échelle mondiale. Une technologie qui s’accompagnera de la préinstallation de certificats d'identité numérique directement au sein des modules Cinterion lors de la fabrication. En s'appuyant sur un processus d'authentification numérique, ces certificats permettent de vérifier l'identité de l'appareil et des applications, afin de rationaliser l'enregistrement sur toutes les principales plates-formes cloud IoT.

Sur le même sujet