L'embarqué > Marchés > Manifestation > GDF Suez organise Hack The Drone, 1er hackathon sur les drones dédié aux usages civils de demain

GDF Suez organise Hack The Drone, 1er hackathon sur les drones dédié aux usages civils de demain

Publié le 09 avril 2015 à 12:22 par François Gauthier        Manifestation

GDF Suez Drone

Du 24 au 26 avril prochains, GDF Suez organise le premier hackathon consacré aux drones à l’Ecole 42, l'école de programmation informatique gratuite fondée entre autres par Xavier Niel. Cet événement durant lequel des développeurs vont se réunir pour effectuer de la programmation donnera l’opportunité à des porteurs de projets innovants de proposer leurs solutions en vue d’améliorer les performances des drones et mieux répondre aux attentes des clients industriels. Ce hackathon sera précédé d’un atelier le jeudi 16 avril à l’Usine IO qui sera l’occasion d'approfondir les quatre thèmes de travail de l’événement, présentés par des binômes d’experts (GDF Suez et des partenaires).

Cette initiative trouve son origine dans l’intérêt que porte GDF Suez depuis plusieurs années aux drones, notamment pour répondre aux enjeux de maintenance et de surveillance de ses infrastructures ou pour développer des services aux clients industriels et aux collectivités publiques, liés à la sécurité,à la thermographie et à la topographie. Via son fonds d’investissement dédié au financement de start-up innovantes GDF Suez New Ventures, le groupe français a d’ailleurs récemment pris une participation minoritaire mais significative au sein du capital de Redbird, un fournisseur de données acquises par des drones civils. Resté longtemps limité à des applications militaires et de sécurité, ce marché des drones s’étend en effet de plus en plus à des usages civils, selon GDF Suez. Ainsi, le marché mondial des drones (Unmanned Aerial Vehicle) pourrait presque doubler dans les dix années à venir pour passer de 6,4 à 11,5 milliards de dollars par an selon une récente étude de Teal Group.

Thèmes de travail retenus pour le hackathon « Hack the Drone » : la réalisation de mesures métriques à distance à partir d’un drone en interaction avec un opérateur, l’analyse des points de corrosion ou des zones de déformation sur des tuyauteries ou des canalisations à partir d’un drone en interaction avec un opérateur, la neutralisation d’un drone volant sans mise en danger et sans dégradation de l’environnement d’interception, et enfin la création d’un système anticollision pour drone qui soit léger et bon marché. A l’occasion de ce hackathon, huit prix seront distribués avec à la clé des offres d’incubation pour les jeunes sociétés dans les incubateurs BeMyApp, Paris Innovation Boucicaut ou Bordeaux Tehnowest ainsi qu’un accompagnement par des ingénieurs de GDF Suez.

 Les inscriptions à cet événement sont ouvertes jusqu’au 24 avril 2015 et les modalités pratiques d’inscription sont accessibles ici.

 
 

Sur le même sujet