L'embarqué > Distribution > Accord > Farnell distribue les modules de sécurité embarqués de l’américain Zymbit

Farnell distribue les modules de sécurité embarqués de l’américain Zymbit

Publié le 28 novembre 2018 à 12:33 par Pierrick Arlot        Accord Farnell

Zymbit

Le distributeur de composants et sous-systèmes électroniques Farnell a mis à son catalogue les modules de sécurité matériels de la firme américaine Zymbit, dont la vocation est d'assurer la protection physique et numérique des dispositifs et équipements IoT. Cette nouvelle franchise couvre en particulier les modules ZymKey 4i qui peuvent procurer un niveau de sécurité de qualité professionnelle aux calculateurs Raspberry Pi.

Dotés d’une interface série I2C sécurisée et compatible avec le connecteur GPIO de la Raspberry Pi, ils assurent entre autres l’authentification d’un objet IoT, le chiffrement des données des fichiers système et la prise en charge des signatures numériques et certificats clients TLS. Selon Farnell, les modules ZymKey 4i intéressent les développeurs qui souhaitent protéger les données, les identifiants et la propriété intellectuelle intégrés dans les produits IoT qui sont déployés dans la nature, au-delà de la sécurité apportée par les pare-feu et les infrastructures physiques. Applications ciblées : la surveillance des machines industrielles et des oléoducs, la protection des réseaux électriques intelligents, les appareils d’investigation numérique légale, les systèmes de flashage des unités de contrôle/commande électroniques (ECU), les points de contrôle d’accès physique et la signature de données inaltérables issues de capteurs.

« En tant que distributeur principal de la Raspberry Pi, nous constatons un nombre de plus en plus important d’utilisateurs qui se procurent ce calculateur pour des applications professionnelles, note Pete Wenzel, responsable mondial des calculateurs monocartes pour Premier Farnell. Les modules ZymKey 4i de Zymbit sont un complément important à notre gamme de produits car ils se présentent comme une brique de sécurité qu’il est facile de connecter à la Raspberry Pi pour protéger les applications professionnelles des cyberattaques et des menaces physiques. »

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet