L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Ethertronics glisse la formation active de faisceaux radio Wi-Fi à 5 GHz dans un circuit de 3 x 3 mm

Ethertronics glisse la formation active de faisceaux radio Wi-Fi à 5 GHz dans un circuit de 3 x 3 mm

Publié le 23 février 2015 à 10:42 par Pierrick Arlot        Composant  Ethertronics

EC482 Ethertronics

A l’occasion du Mobile World Congress 2015, qui se tient début mars à Barcelone (Espagne), la société Ethertronics va dévoiler un circuit intégré capable de modifier dynamiquement le diagramme de rayonnement d’un système multi-antennaire Wi-Fi afin d’améliorer les performances des liaisons radio. Et, partant, de garantir une meilleure qualité de service dans les applications de diffusion en continu et sans fil de flux vidéo dans un lieu d’habitation.

Avec le circuit EtherChip EC482, Ethertronics, qui a déjà vendu plus d’un milliard d’antennes sur le marché des terminaux mobiles et des équipements M2M, a adapté sa technologie Active Steering (développée initialement pour les réseaux de radiocommunication mobile) aux spécificités du Wi-Fi à 5 GHz en mode multi-antennaire Mimo (Multiple Input Multiple Output). Dans la pratique, cette technologie est capable de générer différents diagrammes de rayonnement (jusqu’à quatre) à partir d’une même structure d’antenne. Une fois intégrée dans des points d’accès, des décodeurs TV, des clients Wi-Fi, des dispositifs portés sur soi ou des objets connectés, la puce EC482 permet de sélectionner automatiquement le diagramme de rayonnement qui optimise le bilan de liaison radio.

Présenté en boîtier QFN à 24 broches de seulement 3 x 3 x 0,75 mm, le circuit intégré contient non seulement la circuiterie RF nécessaire à la modification de l’orientation du faisceau d’antenne, mais aussi le logiciel de contrôle et le processeur embarqué qui implémentent l’algorithme d’optimisation dynamique d’Ethertronics. Selon la société, l’ensemble améliore la portée, le débit et la qualité du signal Wi-Fi à 5 GHz, renforce la réjection d’interférences (en plaçant les lobes nuls ou quasi nuls dans la direction des sources d’interférences), garantit une meilleure robustesse dans les environnements caractérisés par la présence de trajets radio multiples et dope la fiabilité des connexions et l’efficacité spectrale. Du coup, les utilisateurs pourront installer leurs boîtiers Wi-Fi chez eux sans se soucier ni de l’endroit où ils les positionnent ni de l’orientation du produit.

Apte en pratique à fonctionner dans des bandes de fréquence comprises entre 100 et 7000 MHz, le circuit EC482 sera disponible en volume à partir du second trimestre.

Sur le même sujet