L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > Enevate veut révolutionner le processus de recharge des batteries pour véhicules électriques

Enevate veut révolutionner le processus de recharge des batteries pour véhicules électriques

Publié le 09 novembre 2017 à 07:37 par Pierrick Arlot        Architecture

Véhicule électrique Enevate

Sous le nom de HD-Energy, la société californienne Enevate, spécialiste des batteries lithium-ion évoluées, affirme avoir développé une technologie, adaptée aux besoins des véhicules électriques, qui se distingue par un temps de charge particulièrement rapide et une densité d’énergie élevée. Ainsi, cinq minutes de charge permettraient, si l’on en croit la firme américaine, d’ajouter une autonomie de près de 400 kilomètres à un véhicule électrique (80 kilomètres pour un temps de charge de seulement 60 secondes). Des caractéristiques meilleures que celles offertes par d’autres technologies Li-Ion disponibles sur le marché et qui répondraient aux exigences du marché de l’automobile en termes de densité énergétique, de distance parcourue et de coût.

La technologie HD-Energy qu’Enevate est prêt à céder sous licence aux fabricants et fournisseurs de batteries et de véhicules électriques, est une évolution de celle que le Californien met déjà en œuvre sur le marché de la téléphonie mobile. Elle repose sur une anode en matériau composite à forte dominante silicium (plus de 70%) qui assure, selon son concepteur, une densité d’énergie au moins quatre fois supérieure à celle des traditionnelles anodes en graphite des batteries Li-Ion. Cette anode, compatible avec les procédés de fabrication en volume, affiche une conductivité électrique élevée qui garantit une charge ultrarapide et une longue durée de vie, précise Enevate.

Selon la société, la technologie HD-Energy est en mesure d’accélérer l’adoption des véhicules électriques, les utilisateurs étant aujourd’hui gênés par leur autonomie limitée, les temps de charge importants et les coûts élevés. Elle permettrait en pratique de recharger en cinq minutes des batteries Li-Ion de véhicules électriques (à base de NMC, oxydes de nickel-manganèse-cobalt) à 75% de leur capacité avec un taux de charge testé à 10C et pour des densités d’énergie de plus de 750 Wh/l. Là où les batteries à anode en graphite subissent une dégradation importante lors de charges extrêmement rapides.

Une charge de cinq minutes seulement permet d’envisager des stations de recharge à flux continu où les conducteurs de véhicules électriques n’attendraient que quelques minutes pour « faire le plein », voire de prévoir des batteries plus petites pour certains types de voitures pour les rendre plus abordables financièrement. Enevate précise encore que la technologie HD-Energy fonctionne en toute sécurité à des températures aussi basses que -40°C et qu’elle est  intrinsèquement résistante au dépôt de lithium tant lors d'une charge rapide que lors d’une charge à basse température, ce qui reste encore un défi majeur pour les batteries Li-ion à anode en graphite classiques.

Créé en 2008 par essaimage de l’université de Californie, Enevate a réussi à lever 30 millions de dollars en 2015.

Sur le même sujet