L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > En créant Wizway Solutions, Gemalto, Orange, la RATP et la SNCF veulent banaliser la billettique sans contact

En créant Wizway Solutions, Gemalto, Orange, la RATP et la SNCF veulent banaliser la billettique sans contact

Publié le 04 décembre 2015 à 11:17 par Pierrick Arlot        Architecture Gemalto

Wizway billettique sans contact

Proposer une plate-forme universelle de dématérialisation des titres de transport sur téléphone mobile, quels que soient les moyens utilisés pour se déplacer (bus, métro, train…) et les autorités organisatrices qui gèrent ces moyens de transport. Tel est l’objectif fixé à Wizway Solutions, une entreprise que viennent de créer en commun la RATP, la SNCF, Gemalto et Orange, avec le soutien du ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et de celui des Transports.

Présenté comme le premier consortium industriel dans le monde dédié à la « mobilité sans contact », Wizway a vocation à  proposer aux Autorités organisatrices de transports (AOT) et aux transporteurs une « solution simple et moderne de billettique, destinée à faciliter les déplacements de porte à porte des voyageurs ». Du coup, grâce à son téléphone mobile compatible NFC, le voyageur pourra acheter où qu’il se trouve, via l’application de son transporteur ou de son AOT, les titres de transport dont il a besoin (billets à l’unité, abonnements, ...). Ceux-ci seront alors stockés dans la carte SIM du terminal de manière sécurisée.

Au moment d’effectuer son voyage, le client présentera son téléphone devant les composteurs ou les bornes ainsi qu’aux agents chargés du contrôle. Il sera alors possible de se déplacer muni de son seul téléphone portable, même déchargé ou éteint, précise Wizway dont la solution s’appuie sur deux standards de l’industrie, d’une part la norme internationale de billettique sans contact Calypso, adoptée en France par le pass Navigo notamment, et d’autre part la technologie NFC du téléphone mobile. Elle sera compatible avec les différents systèmes d’exploitation des constructeurs de mobiles ainsi qu’avec les différents opérateurs télécoms en France, assure Wizway dont les quatre membres fondateurs détiennent chacun 25%. Sachant que le capital de cette société commune reste ouvert à d’autres opérateurs ou transporteurs.

Le calendrier opérationnel prévoit la mise à disposition de l’offre aux Autorités organisatrices de transports et aux transporteurs en 2016 en vue d’un déploiement grand public en 2017.

Sur le même sujet