L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Ecrin Systems allège son système durci Onyx : 1,5 kg, 1,5 litre et 15 watts

Ecrin Systems allège son système durci Onyx : 1,5 kg, 1,5 litre et 15 watts

Publié le 28 février 2019 à 07:51 par François Gauthier        Sous-système Ecrin Systems

nano Onyx

[EMBEDDED WORLD] Nano-Onyx, tel est le nom donné par le français Ecrin Sytems, intégrateur et concepteur de systèmes pour l’embarqué, pour le 4e membre de sa famille d’ordinateurs de mission robustes Onyx, dont le premier élément a été mis sur le marché en 2012. Avec ses caractéristiques - 1,5 kg, 1,5 litre (135 x 175 x 65 mm) et 15 watts de consommation (jusqu’à 25 watts selon le processeur) - il est adapté aux applications déployées dans des environnements difficiles dans le domaine de la Défense, pour équiper des véhicules terrestres, des drones et véhicules aériens motorisés sans opérateur humain UAS (Unmanned Air System / Aircraft) et des véhicules sous-marins sans opérateur humain UUV (Unmanned Underwater Vehicles).

Le Nano-Onyx est architecturé autour d’un processeur Atom E3950/40/30 (Apollo Lake) ou d’un Core i7 (Kaby Lake) installé sur un module COM Express Type 10 et offre aux développeurs de la flexibilité grâce à quatre mezzanines AcroPacks pour les extensions d’E/S (cartes d’extension Mini PCI Express conçues par Acromag). Au niveau interfaces, l’ordinateur intègre deux ports Gigabit Ethernet, un lien USB 3.0, quatre USB 2.0, deux ports RS232 et deux RS422. A noter que depuis l’arrivée des premiers systèmes Onyx, Ecrin a divisé leur taille, leur poids et leur consommation par un facteur 4,5.

Le système est présenté sous la forme d’une preuve de concept cette semaine au salon Embedded World et sera montré sous sa forme définitive, accompagné des tests de qualification ad hoc pour les normes MIL-STD-810/461/1275D/704 et DO-160, lors de la manifestation Paris Air Show en juin 2019.

Sur le même sujet