L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Drones et réseau ferré : la SNCF et l’Onera s’engagent sur un programme de recherche appliquée

Drones et réseau ferré : la SNCF et l’Onera s’engagent sur un programme de recherche appliquée

Publié le 20 février 2015 à 12:42 par François Gauthier        Conjoncture

Onera SNCF

L’Onera, le centre français de recherche aérospatiale, et SNCF Réseau viennent de s’engager dans un important partenariat de recherche dédié à la conception de solutions à base de drones pour la surveillance du réseau ferré (soit 30 000 kilomètres de voies). D’une durée de 5 ans pour un montant de plus de 4 millions d’euros, ce contrat de recherche, qui s’inscrit dans les accords de type Partenariat recherche industrie, a pour objectif de développer des technologies innovantes et de concevoir des systèmes de drones sur mesure pour des applications spécifiques à la SNCF.

Deux domaines de recherche prioritaires ont été identifiés : le suivi linéaire des voies, i.e.  la surveillance du réseau (voies ferrées, caténaires, abords…) sur de grandes distances, et l’inspection d’ouvrages et d’installations (gares, technicentres ferroviaires, verrières, structures métalliques, ouvrages d’art, trains…). Pour atteindre cet objectif, l’Onera mettra à disposition de la SNCF son expertise en systèmes de drones acquise depuis plus de 15 ans, notamment dans les domaines des capteurs et des traitements d’images associés, dans les moyens de simulation ou dans ceux dédiés à la conception de plates-formes innovantes conformes à la réglementation. Avec des contraintes spécifiques à respecter en termes de robustesse et de fiabilité. 

Jacques Rapoport, président-directeur général de SNCF Réseau, souligne à ce sujet que « l’innovation est un puissant levier de modernisation pour la SNCF, et le développement de l’usage des drones au service du réseau ferré du quotidien s’inscrit dans cette démarche ».

Sur le même sujet