L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Dialog réduit la puce-système Bluetooth 5.1 à des dimensions de seulement 2 x 1,7 mm

Dialog réduit la puce-système Bluetooth 5.1 à des dimensions de seulement 2 x 1,7 mm

Publié le 05 novembre 2019 à 10:16 par Pierrick Arlot        Composant  Dialog

Dialog Tiny BLE

Avec le SoC DA14531, Dialog Semiconductor assure mettre à la disposition des fabricants d’objets connectés la puce-système radio Bluetooth 5.1 la plus compacte (2 x 1,7 mm) et la plus éco-efficace du marché. D’ores et déjà en production, le circuit, également estampillé SmartBond Tiny, a été spécifiquement conçu pour abaisser le coût d’intégration d’une connectivité Bluetooth Low Energy (BLE) à 50 centimes d’euro seulement dans des applications de gros volume, assure la société de semi-conducteurs.

Selon Dialog Semiconductor, le SoC DA14531, qui s’articule autour d’un cœur 32 bits Arm Cortex-M0+, de mémoires RAM et ROM et d’un jeu étoffé de périphériques analogiques et numériques (schéma ci-contre), est censé rendre possible l’ajout d’une connectivité sans fil au sein d’applications où cela s’avérait jusqu’ici impossible pour des raisons de taille, de consommation et de coût, en particulier sur le marché en progression des dispositifs médicaux connectés comme les inhalateurs, les balances, les thermomètres, les glucomètres ou les piluliers.

Si l’on en croit la société, la puce SmartBond Tiny, deux fois plus compacte que ses aînées, dispose d’un niveau élevé d’intégration et ne requiert que six composants passifs, un générateur d’horloge unique et une alimentation pour constituer un sous-système BLE complet. De quoi pouvoir aisément le loger dans un stylo électronique, une étiquette pour rayonnage de magasin, une balise ou un tag RFID actif pour suivi d’actifs, ou l’utiliser en remplacement d’une liaison infrarouge dans des télécommandes, des jouets, des claviers ou des cartes de crédit.

Utilisable en tant que microcontrôleur sans fil autonome ou en tant qu’extension radio de microcontrôleurs déjà mis en œuvre dans des conceptions existantes, le SoC SmartBond Tiny (tout comme le module associé) consomme la moitié de son prédécesseur référencé DA14580 et affiche un score record de 18 300 au banc d’essai IoTMark-BLE du consortium EEMBC qui mesure l’éco-efficacité d’une connectivité IoT (lire notre article ici).

Le convertisseur DC-DC intégré dans la puce autorise en outre une large gamme de tension d’alimentation entre 1,1 V et 3,3 V et peut gérer l’alimentation directement à partir d’une batterie jetable de type imprimée, zinc-air ou oxyde d’argent telles que celles que l’on trouve dans les applications à fort volume comme les injecteurs connectés, les glucomètres ou les patches intelligents.

Sur le même sujet