L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Des capteurs connectés LoRa pour répondre aux exigences réglementaires de la chaîne du froid

Des capteurs connectés LoRa pour répondre aux exigences réglementaires de la chaîne du froid

Publié le 26 octobre 2018 à 09:05 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine

LoRa SPY

Tous les acteurs de la chaîne logistique des milieux agroalimentaires et pharmaceutiques doivent répondre à des exigences de plus en plus strictes de traçabilité et de surveillance des mesures durant les phases de stockage et de transport. Constructeur d’enregistreurs de température depuis plus de 170 ans et fabricant de systèmes de surveillance de divers paramètres physiques permettant de répondre aux dispositions légales en matière de traçabilité, JRI s’est mis au goût du jour en lançant une gamme de produits connectés LoRa.

Dotés du protocole de communication basse consommation et longue portée LoRaWAN, les capteurs de température LoRa SPY de la société française, qui appartient depuis 2015 au groupe MMS (Metrology Monitoring Systems), permettent de surveiller les produits sensibles via un cloud sécurisé… tout en respectant les exigences normatives et réglementaires strictes (EN 12830, EN 13485, FDA 21 CFR Part 11…).

Compacts et légers (87 x 64 x 25 mm pour 100 grammes), dotés d’un afficheur ou non selon les modèles, ils intègrent une sonde interne ou externe de grande précision de mesure pour la température, l’humidité, la teneur en gaz, la pression, les ouvertures de porte ou encore le comptage d’impulsions, précise JRI. Les boîtiers mesurent donc les données, les enregistrent puis les transmettent au cloud sécurisé JRI via le réseau LoRa des opérateurs télécoms publics membres de l’alliance LoRa ou via une passerelle privée. Les données de localisation et de température sont collectées automatiquement et des alertes sont envoyées en temps réel si des valeurs seuil sont dépassées. En cas de perte momentanée de réseau, les 10 000 points de mémoire embarqués dans chaque capteur restituent l’information dès que la connexion au réseau est rétablie.

Selon JRI, les capteurs LoRa SPY, dotés de quatre ans d’autonomie, sont aussi bien adaptés à la surveillance des plates-formes logistiques et des chambres froides qu’au suivi de véhicules frigorifiques, colis ou enceintes réfrigérées mobiles. La solution permet également la surveillance du confort thermique dans les bâtiments.

Sur le même sujet