L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Coup de pouce de Lattice au déploiement de liaisons hyper à 60 GHz dans les infrastructures sans fil

Coup de pouce de Lattice au déploiement de liaisons hyper à 60 GHz dans les infrastructures sans fil

Publié le 07 décembre 2017 à 12:15 par Pierrick Arlot        Sous-système Lattice

gigaRay 60 GHz

Fort du savoir-faire de l’ex-société SiBeam, à l’origine de la technologie de transmission très haut débit WirelessHD à 60 GHz (*), Lattice lance sous la référence GigaRay MOD65412 un module de communication tout-en-un pour liaisons hyperfréquences que l’Américain présente comme le premier de ce type qui soit précertifié et prêt à l’usage pour une intégration dans des équipements d’infrastructure télécoms exploitant la bande des 60 GHz.

Selon Lattice, les techniques SiBeam d’antennes réseau à commande de phase et d’orientation électronique de faisceau ont vocation à réduire le temps d’installation et les coûts de maintenance pour les opérateurs de réseaux large bande fixes ou mobiles. Dans le détail, le module MOD65412, qui s’accompagne d’un kit d’évaluation et d’un kit de développement, permet l’échange bidirectionnel de flux TCP/IP à un débit de 1 Gbit/s sur une distance de 200 mètres et de 300 Mbit/s sur 300 mètres pour un angle d’ouverture de 45°. Il est constitué en pratique d’une carte bande de base au format PCIe Mini Card Half Height, architecturée autour du circuit SB6541 de Lattice, et d’un module RF de  51,6 x 62,6 x 6,6 mm (avec écran CEM et radiateur) bâti sur l’émetteur/récepteur à 60 GHz Sil6342 du même.

Selon le fabricant de semi-conducteurs, la production et la consommation de données n’en finissent plus d’augmenter, en particulier dans les environnements urbains, ce qui oblige les opérateurs de réseaux large bande publics ou privés à ajouter de la capacité en périphérie de leurs infrastructures. Dans ce cadre, la bande des 60 GHz, accessible sans licence, offre une combinaison idéale de forte capacité, de taux élevé de réutilisation du spectre et de faible coût opérationnel, une association qui en fait une alternative crédible au déploiement de fibres optiques, assure Lattice. « Les citadins, les entreprises et les initiatives dans le domaine des villes intelligentes génèrent une forte demande en transmission de données à très haut débit… mais à un niveau de coût sur lequel la fibre optique ne peut pas s’aligner, insiste Neil Bullock, directeur en charge du business development et du marketing stratégique chez Lattice. Les modules GigaRay doivent permettre aux opérateurs réseau, quels qu’ils soient, d’assurer une connectivité de classe gigabit en périphérie de leurs infrastructures via la bande des 60 GHz. »

(*)Le savoir-faire de SiBeam est passé dans les mains de l’américain Lattice lors du rachat par ce dernier de Silicon Image en janvier 2015.

Sur le même sujet