L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Cartes processeurs VPX haute performance : Sundance et Altreonic collaborent

Cartes processeurs VPX haute performance : Sundance et Altreonic collaborent

Publié le 28 février 2017 à 12:25 par François Gauthier        Sous-système Sundance

Cartes processeurs VPX haute performance : Sundance et Altreonic collaborent

Concepteur notamment de modules multiprocesseurs configurables basés sur des DSP et des FPGA, le britannique Sundance Multiprocessor Technology collabore avec l’éditeur belge de systèmes d’exploitation Altreonic pour proposer un calculateur embarqué dédié à des applications haut de gamme composé d’une carte au standard VPX 3U de Sundance sur laquelle le système d’exploitation VirtuosoNEXT d’Altreonic a été porté.

Plus précisément, cet OS temps réel a été installé sur le DSP multicœur C6678 Keystone de Texas Instruments qui est au centre de la carte OpenVPX 3U référencée VF360 de Sundance. Celle-ci associe le DSP à un FPGA, le Stratix V d’Intel en l'occurrence (conçu à l’origine par Altera). La combinaison de ces deux technologies matérielles et logicielles crée une plate-forme taillée pour les applications de calcul intensif à haut niveau de criticité, notamment dans les domaines de la Défense, de l’aérospatial, du ferroviaire, du traitement vidéo, des systèmes d’intelligence artificielle ou de la guerre électronique…

Le système d'exploitation temps réel VirtuosoNEXT, qui en est à sa cinquième génération, apporte des gains significatifs en termes de traitement des tâches grâce à un micronoyau très compact (qui peut à la rigueur être installé dans les caches mémoire d’un circuit), associé à un environnement de développement qui propose des modèles de programmation concurrent et parallèle pour différents cœurs de processeurs. L’outil génère un code en tant qu’image statique, ce qui élimine, selon Altreonic, les nombreuses erreurs d'exécution (runtime) souvent observées sur la plupart des OS temps réel du marché. De plus son architecture dite à commutation de paquets réduit, toujours selon l'éditeur belge, les erreurs liées à la gestion des pointeurs sur les systèmes d’exploitation classiques.

 

 

De son côté, la carte VPX de Sundance, conforme aux spécifications Vita 65, procure aux développeurs un DSP à huit cœurs cadencés à 1,25 GHz capable de délivrer une puissance de calcul de 224 GFlops avec une bande passante maximale en mode crête de 16 Go/s. Des performances qui sont atteintes et optimisées grâce à VirtuosoNEXT qui supporte les mécanismes MPU (Memory Protection Unit) pour l’isolation des tâches réparties sur les cœurs du DSP, et qui permet de paralléliser les tâches de calcul tout en gérant de manière concurrente les tâches de communication.

Côté communication, on notera que la carte VF360 offre en fond de panier quatre liens PCI Express Fat Pipe et 10 émetteurs/récepteurs série capables de gérer des débits à plusieurs gigabits par seconde, avec le support de protocoles 10 Gigabit Ethernet, Serial RapidIO, Aurora, etc. Un emplacement pour carte mezzanine FMC (Vita 57) pour la gestion d’entrées/sorties spécifiques au FPGA (MIL-STD-1553, Arinc-429, bus Arinc-825-CAN, AFDX-Avionics Full-Duplex Switched Ethernet, JESD-204B, SDI) complète l’ensemble.

 

Sur le même sujet