L'embarqué > Marchés > Rachat > Capteurs Mems : TDK s’offre l’américain InvenSense pour 1,3 milliard de dollars

Capteurs Mems : TDK s’offre l’américain InvenSense pour 1,3 milliard de dollars

Publié le 02 janvier 2017 à 11:57 par Pierrick Arlot        Rachat InvenSense

InvenSense

Ce sera sans doute la dernière grande acquisition de 2016 dans le domaine des semi-conducteurs. Fin décembre, la société japonaise TDK a signé un accord définitif de rachat de la firme américaine InvenSense, pour un montant estimé à 1,3 milliard de dollars. L’acquisition, qui ne devrait toutefois être bouclée qu’au cours du premier trimestre 2018 le temps d’obtenir l’aval des autorités réglementaires, sera actée via la fusion d’une filiale récemment créée de TDK au sein d’InvenSense, ce dernier continuant alors ses activités en tant que filiale à 100% du groupe nippon.

Avec le rachat de la société américaine, TDK se dote de fortes compétences dans le domaine des capteurs acoustiques Mems et des circuits intégrés de type SoC dédiés à la détection et au suivi de mouvements pour applications grand public, industrielles et automobiles. On se rappellera aussi qu’InvenSense s’était offert en 2014 la firme française Movea, spécialiste des technologies de fusion de données multicapteurs et de traitement des mouvements pour les appareils d'électronique grand public et le suivi d’activités physiques.

Avec InvenSense, TDK, qui a identifié les capteurs comme une technologie importante pour l’Internet des objets et qui a pris la décision stratégique d’élargir ses activités dans ce domaine, espère devenir un acteur qui compte sur le marché des solutions de détection pour l’IoT, l’automobile, l’informatique et les communications. Et ce au moment où montent en flèche les besoins en navigation indoor, en réalité virtuelle ou augmentée ainsi qu’en systèmes d’assistance évoluée à la conduite automobile (ADAS). Dans ce cadre, l’acquisition est censée permettre à TDK de combiner les plates-formes de détection et de fusion de données d’InvenSense avec son propre portefeuille de capteurs magnétiques, de capteurs de pression et de température et de microphones.

On rappellera par ailleurs que TDK, par le biais de sa filiale allemande Epcos, un fournisseur de composants, modules et systèmes électroniques, a aussi bouclé avec succès fin 2016 son offre publique d’achat (avec plus de 70% des actions) de la société française Tronics Microsystems, basée à Grenoble et spécialiste de la conception et de la fabrication de nano et microsystèmes en technologie Mems.

Au cours de son année fiscale 2016, InvenSense a réalisé un chiffre d'affaires de 418 millions de dollars pour des pertes de 21 millions de dollars.

Sur le même sujet