L'embarqué > Matériel & systèmes > Start-up > Capteurs communicants, reconnaissance gestuelle, systèmes de contrôle/commande : place aux innovations !

Capteurs communicants, reconnaissance gestuelle, systèmes de contrôle/commande : place aux innovations !

Publié le 09 janvier 2015 à 07:42 par François Gauthier        Start-up

Capteurs communicants, reconnaissance gestuelle, systèmes de contrôle/commande :  place aux innovations !

Cinq start-up françaises : m2ocity (2011), OCCS (2013), Ootsidebox (2014), Sensing Labs (2014), Wi6Labs (2014) 

Dans le domaine de l’embarqué, les capteurs communicants, et la manière dont leurs données sont exploitées, constituent un axe de développement dynamique et un terrain favorable à l’émergence de jeunes sociétés. Sensing Labs, Wi6Labs et m2ocity font partie de cette mouvance. Les deux premières exploitent des technologies de communication à longue portée et des techniques de conception privilégiant de très faibles consommations,. La troisième exploite les données transmises par ce type de capteurs pour jouer le rôle d’un opérateur de télécommunication dans le domaine du M2M. Au-delà, Ootsidebox explore de nouvelles interfaces homme/machine en développant un système de reconnaissance de gestes sans contact via un procédé de détection capacitive utilisable par des terminaux industriels, des équipements médicaux, des tableaux de bord automobiles… Tandis qu’OCCS redéfinit la manière de concevoir un module de contrôle/commande pour un équipement mécatronique en intégrant, sur des bases matérielles en open source, des algorithmes d’optimisation de dernière génération.
 
- m2ocity. Positionné comme opérateur télécoms focalisé sur le marché du M2M et des objets communicants, la société revendique déjà plus d'un million d'objets connectés. m2ocity exploite un réseau de communication radio mis en place ville par ville qui utilise les bandes de fréquence libres 169 MHz et 868-870 MHz. L'approche est dite « SIM-less », car le Français connecte des objets qui n’embarquent pas de cartes SIM.
 
- Ootsidebox. La toute jeune société lyonnaise se positionne sur le marché des interfaces de reconnaissance de gestes sans contact avec un procédé de détection capacitive simple d’implémentation et potentiellement bas coût. Ootsidebox propose déjà sa technologie sous la forme d’un shield Arduino baptisé 3D-Pad. Objectif : banaliser la reconnaissance gestuelle sans contact, de plus en plus fréquemment intégrée dans les interfaces homme-machine des smartphones, tablettes, baladeurs multimédias, terminaux industriels, équipements médicaux et autres tableaux de bord automobiles.
 
- OCCS. En s’appuyant sur du matériel en open source et des algorithmes d'optimisation avancée de modèles, la jeune société française sise à Besançon a inventé une nouvelle manière d'aborder le domaine du contrôle/commande temps réel de systèmes mécatroniques.
 
- Sensing Labs. Ville connectée, bâtiments intelligents, comptage d’énergie. Tels sont les trois domaines visés par les capteurs communicants intelligents sans fil à longue portée et basse consommation de la start-up. Ces capteurs intègrent notamment des algorithmes métier qui permettent de traiter in situ les informations issues d’un équipement et de n’envoyer que les données utiles aux serveurs distants.
 
- Wi6Labs. Avec une technologie matérielle et logicielle particulièrement sobre en consommation, la jeune société rennaise apporte extrême sobriété et sécurité aux grands réseaux de capteurs sans fil déployés dans des environnements où l’accès à l’énergie et aux réseaux traditionnels est difficile.
 
 
 

Sur le même sujet