L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > BittWare accélère le traitement des données au plus près des mémoires avec un FPGA sur une carte au format M.2

BittWare accélère le traitement des données au plus près des mémoires avec un FPGA sur une carte au format M.2

Publié le 08 septembre 2020 à 11:26 par François Gauthier        Sous-système

BittWare M.2

Le module d'accélération de traitement des données 250-M2D de BittWare (entité de la société Molex depuis 2018) fait partie du catalogue des solutions de traitement de "computational storage" fondées sur l’utilisation d’un FPGA. L’idée sous-jacente est de traiter les données au plus près des dispositifs de stockage (la mémoire DDR4 par exemple) afin de soulager le processeur central dans une architecture globale.

Le module de Bittware a été conçu pour répondre en particulier à la nouvelle norme Open Compute M.2 Accelerator Module, pensée pour des cartes porteuses Glacier Point installées sur des microserveurs Yosemite. (Yosemite et Glacier Point sont des spécifications de l'Open Compute Project.)

Le module 250-M2D, au format mécanique Open Compute M.2 (22 x 110 mm), est doté d'un FPGA Kintex UltraScale+ de Xilinx directement couplé à deux banques de mémoire DDR4 locale de 16 Go chacune. L’ensemble peut être entièrement programmé par les utilisateurs ou livré sous la forme d’une solution préconfigurée prête à l'emploi via l'application de la société Eideticom, un spécialiste du domaine du computational storage.

Ces solutions innovantes peuvent être acquises directement auprès de Molex, tandis qu’une version particulière conçue pour accueillir des algorithmes d’apprentissage profond est disponible auprès de la société Myrtle.ai.

« Notre investissement continu dans les produits de computational storage fondés en particulier sur la technologie NVMe (Non-Volatile Memory express) ainsi que nos collaborations avec des experts en applications, tels que Myrtle.ai, aident les utilisateurs à aller vers des architectures plus innovantes, explique Craig Petrie, vice-président marketing chez BittWare. Notamment via la mise en œuvre de FPGA pour des déploiements en volume, avec la possibilité de personnaliser la gestion des données mémoire. »

Sur le même sujet