L'embarqué > Logiciel > Développement > Baselabs propose un outil évolutif de fusion des données capteur des véhicules autonomes

Baselabs propose un outil évolutif de fusion des données capteur des véhicules autonomes

Publié le 19 avril 2017 à 10:24 par François Gauthier        Développement

Baselabs

La jeune société allemande Baselabs, dont son compatriote Vector possède 49% du capital, vient de faire évoluer son outil logiciel Create, une bibliothèque qui rassemble les algorithmes de fusion de capteurs, de filtrage et de gestion des flux de données dans une application automobile. Grâce à la configuration graphique des applications complexes de fusion de données, la version 3.3 de Create procure une mise à l'échelle simple de systèmes qui vont de la gestion de deux ou trois capteurs jusqu’à la configuration d’un ensemble étendu de capteurs capable d’analyser l’environnement d’un véhicule à 360°.

En d’autres termes, il s'agit de gérer, à partir d’un seul outil, la fusion de données sur des véhicules autonomes allant des niveaux 1 (automatisation de certaines fonctions comme la régulation de vitesse) à 5 (conduite complètement autonome). Une approche qui, selon Baselabs, accélère nettement les temps de développement en favorisant la réutilisation et la maitrise de l’évolution des algorithmes de fusion de capteurs sans avoir à tout réécrire à chaque évolution.

Le code système généré par Create est accessible aux experts en fusion de données à tout moment du processus, afin de leur permettre de réaliser des personnalisations par modification des programmes. Create est compatible avec un grand nombre de logiciels de développement et de programmation, comme vADSdevelopper de Vector, EB Assist ADTF d’Elektrobit ou Simulink de MathWorks, et les complète en apportant un modèle de fusion de capteurs avant l’envoi d’information fiables au logiciel de gestion de la conduite automatisée des véhicules (voir schéma ci-dessous). 

Pour cette partie fusion de données dans Create, il est possible de traiter différentes entrées, des objets, des données brutes, des nuages de points, des images provenant de capteurs automobiles typiques comme les radars, les caméras, les lidars, etc., le tout dans un environnement unique.

« Beaucoup d’ingénieurs débutent leur développement avec des systèmes simples à deux capteurs, explique Eric Richter, directeur technique chez Baselabs. Mais pour des cas d'utilisation plus exigeants comme le pilotage automatique sur autoroute, le nombre de capteurs nécessaires augmente rapidement. Via Create, les développeurs peuvent par exemple combiner avec le même outil divers capteurs avec des angles de vision différents et des champs de vision qui se chevauchent. »

Concrètement, Create délivre des informations sur les capteurs mis en œuvre (position de montage, modèle utilisé, paramètres du capteur comme le champ de vision, le taux de détection d’obstacles, le taux de fausses alarmes, etc.). Ces modèles sont ensuite sélectionnés sur l'interface graphique ou au travers d'un appel d’applications externes, via le SDK fourni avec le logiciel. Avec ces informations, Create gère les algorithmes de fusion de données issues des capteurs, les calculs probabilistes et la synchronisation des capteurs entre eux.

En d’autres termes, à travers l’analyse des signaux issus de radars, de lidars ou de caméras embarqués, Create assure le prétraitement des données acquises avant l'envoi de ces informations au conducteur sur le tableau de bord.

Sur le même sujet