L'embarqué > Logiciel > Middleware > Avionique : ADLink aligne son middleware de communication DDS sur le standard technique FACE

Avionique : ADLink aligne son middleware de communication DDS sur le standard technique FACE

Publié le 31 janvier 2019 à 12:34 par Pierrick Arlot        Middleware ADLink

FACE

[EDITION ABONNES] La société ADLink, qui fournit modules, cartes et systèmes prêts à l'emploi pour l'embarqué et l'edge computing, a récemment aligné son middleware de communication DDS (Data Distribution Service) avec la spécification TSS (Transport Services Segment) stipulée par la version 2.1.1 du standard technique FACE.

FACE (Future Airborne Capability Environment), rappelons-le, est un standard logiciel poussé par le secteur de l’avionique qui vise à permettre l’acquisition à des coûts abordables de systèmes favorisant « l’innovation et l’intégration rapide de fonctionnalités réutilisables sur différents programmes de Défense » (voir notre article ici). Au sein de l’architecture FACE, le segment TSS fournit les API et les fonctionnalités que les composants logiciels portables utilisent pour échanger des données.

De son côté, ADLink possède un savoir-faire éprouvé dans le domaine des intergiciels d’échange et de partage de données distribués conformes au standard DDS de l’OMG (Object Management Group) avec Vortex OpenSplice, un produit disponible sous licences commerciale et open source issu du rachat fin 2015 du britannique PrismTech. « La solution Vortex OpenSplice est intégrée au sein de notre plate-forme de partage de données intelligente Vortex et est aujourd’hui utilisée par nos clients dans des applications militaires et aérospatiales critiques, des radars jusqu’aux simulateurs en passant par les futurs systèmes en réseau », assure Mike Roberts, architecte solutions chez ADLink.

Dans ce cadre, Vortex DDS se présente comme une brique essentielle des systèmes qui doivent diffuser de grands volumes de données de façon fiable et sécurisée avec des contraintes strictes de qualité de service de bout en bout. Dans les systèmes critiques, ce logiciel joue un rôle vital en assurant que la bonne information arrive au bon destinataire dans le temps imparti, précise ADLink qui a développé son implémentation Vortex DDS en tant que référence alignée sur la spécification TSS du standard FACE 2.1.1, avec la technologie DDS comme couche transport sous-jacente. Cette implémentation restant 100% compatible et interopérable avec la solution Vortex OpenSplice 6.10 dont ADLink assure le support commercial.

L’implémentation de référence TSS proposée par la société fournit une couche d’adaptation entre les API FACE TSS et les API OMG DDS standard. Elle prend en charge à la fois les API Java et C++ et permet aux composants portables d’échanger et de partager des données via la technologie de type publish and subscribe DDS.

On notera que la société RTI propose de son côté RTI Connext TSS qui cible les développeurs et intégrateurs qui veulent tirer parti du standard DDS au sein de systèmes FACE qui exigent la conformité FACE.

Sur le même sujet