L'embarqué > Matériel & systèmes > Start-up > Avec Otodo, c’est toute la maison qui est connectée à une seule box

Avec Otodo, c’est toute la maison qui est connectée à une seule box

Publié le 09 juillet 2018 à 12:23 par François Gauthier        Start-up

Otodo

Sur le marché difficile des hubs de connexion pour la maison connectée, sur lequel les opérateurs télécoms se sont pour l’instant cassé les dents, la jeune société française Otodo relève le défi avec une box universelle et sa télécommande associée, capable de s’adapter à n’importe quel objet connecté déjà installé ou nouvellement arrivé.

On le sait, la maison de demain va intégrer de plus en plus d’objets connectés à Internet - serrures, volets roulants, systèmes d’éclairage et de chauffage…. Mais quid du pilotage à distance de ces objets, au sens large du terme, qui doit se faire dans des conditions les plus simples possibles pour les utilisateurs. Les opérateurs télécoms (SFR, Orange, Proximus…) se sont lancés assez tôt sur ce marché, forts de leur savoir-faire dans la conception de box Internet classiques. Mais force est de constater que la réussite n’a pas couronné leurs efforts. « Les objets connectés dans la maison ont un véritable avenir devant eux, mais jusqu’à présent la valeur d’usage n’est pas au rendez-vous, explique Eric Denoyer, le fondateur d’Otodo, start-up créée en 2016 dont la vocation est de proposer un hub multiprotocole et universel capable de s’adapter à tous les objets connectés d’une maison. Il s’agit pour nous d’être vus par les opérateurs comme un fonctionnalité supplémentaire, avec, pour eux, une simple action d’activation des services offerts par Otodo. »

La solution de pilotage d’une maison connectée développée par la jeune société est en fait une box multiprotocole qui se connecte directement aux box Internet existantes via une liaison Wi-Fi, assurant de ce fait la connexion radio transparente entre des objets connectés divers et variés (dans les bandes 433 et 868 MHz, ainsi qu'en Bluetooth et en Wi-Fi), avec leurs propres protocoles de communication, et Internet. Le cœur du savoir faire d'Otodo réside dans la modélisation des objets connectés et dans le développement de convertisseurs de protocole pour chacun d’entre eux.

Concrètement, via une connexion au cloud où sont hébergés ces "traducteurs", ces composants logiciels sont téléchargés automatiquement dans la box dès qu’un nouvel objet est connecté. « Nous avons d’ores et déjà plus de 400 objets connectés compatibles avec notre box, dont par exemple les produits de Legrand, et notre objectif à terme est d’en avoir plus de 1 000 », précise Eric Denoyer. Résultat : avec une seule télécommande, il est possible de piloter n’importe quel objet récent ou ancien (lampes, volets, portails…) de manière simple et unique.

Une télécommande maison

Parallèlement, Otodo a aussi développé sa propre télécommande connectée et géolocalisée, baptisée Ugo et dotée d’un système de reconnaissance d’empreintes digitales (pour reconnaître les utilisateurs autorisés et éviter des prises de contrôle intempestives). Un objet qui a bénéficié du concours de la société nantaise 4Mod, spécialiste de la conception de télécommandes innovantes, et qui se présente sous la forme d’un galet. Ugo a d'ailleurs reçu un prix d’innovation au CES 2018.

De son côté, la box d’Otodo intègre un microcontrôleur d’Espressif qui gère le Bluetoth et le Wi-Fi, associé à un modem à formes d’onde programmables pour s’adapter à toute les communications radio. On y trouve aussi l'environnement logiciel de l'éditeur nantais MicroEJ.

Eric Denoyer, CEO et fondateur d'Otodo

Pour appuyer son développement commercial, Otodo, qui compte une équipe d'une vingtaine de collaborateurs, a récemment accueilli dans son capital, à hauteur de 20%, le français Sagemcom, spécialiste de la conception de terminaux communicants. Avec à la clé un partenariat stratégique pour la fabrication et la commercialisation de la solution d’Otodo en France et à l’international. « Cette prise de participation de Sagemcom dans Otodo est un signal fort de l’intérêt que portent les acteurs des télécoms à l’univers de la maison connectée, commente Eric Denoyer. Grâce à ce partenariat, Sagemcom enrichit son offre à destination des opérateurs télécoms pour leur faciliter l’accès à ce marché. »