L'embarqué > Marchés > Rachat > Avec le rachat de Kepware, PTC entre de plain-pied sur l’Internet des objets industriel

Avec le rachat de Kepware, PTC entre de plain-pied sur l’Internet des objets industriel

Publié le 19 janvier 2016 à 11:47 par Pierrick Arlot        Rachat PTC

Kepware

Rachat après rachat, le fournisseur de solutions de gestion du cycle de vie des produits, des applications et des services PTC est en train de se constituer un portefeuille particulièrement fourni de technologies pour l’Internet des objets (IoT). Alors que PTC s’est déjà offert ThingWorx, éditeur d’une plate-forme de déploiement et de gestion d’applications M2M et IoT, Axeda, détenteur d’une plate-forme informatique en nuage pour la connexion sécurisée et la gestion à distance de machines et de capteurs, et ColdLight, un spécialiste de l’analyse prédictive et de l’apprentissage automatique appliqués aux flux massifs de données (Big Data), la société américaine met aujourd’hui la main sur son compatriote Kepware. Cette entreprise, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 20 millions de dollars en 2015, a développé une plate-forme de communication, un serveur OPC (OLE for Process Control) en l’occurrence, pour environnements d’automatismes industriels.

L’acquisition, dont le montant est estimé à environ 100 millions de dollars, vise à accélérer la pénétration de PTC dans les usines et sur le marché de l’Internet des objets industriel. Dans la pratique, la plate-forme KEPServerEX de Kepware, qui permet aux utilisateurs, à travers une interface serveur unique, de connecter, gérer, superviser et commander divers systèmes d’automatismes et applications logicielles, va devenir un composant stratégique de l’offre ThingWorx IoT de PTC. Dès lors, les données émises par les machines industrielles pourront être agrégées sur la plate-forme ThingWorx, intégrées avec un vaste éventail d’informations internes ou externes, puis analysées automatiquement avec les fonctions d’apprentissage automatique de cette même plate-forme. L’objectif étant de permettre aux utilisateurs d’optimiser de manière proactive leurs processus industriels critiques.

21 juin 2016

 "1, 2, 3... 5G ! La course mondiale à la norme 5G passe par les tests"

> Lien

Sur le même sujet