L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Avec le module Jetson TX2, Nvidia conjugue intelligence artificielle et sobriété énergétique

Avec le module Jetson TX2, Nvidia conjugue intelligence artificielle et sobriété énergétique

Publié le 08 mars 2017 à 13:00 par Pierrick Arlot        Sous-système Nvidia

Jetson TX2

Une enveloppe thermique limitée à 7,5 W pour des performances doublées par rapport à son prédécesseur, le Jetson TX1. C’est par cette formule à l’emporte-pièce que Nvidia décrit le module Jetson TX2, plate-forme matérielle de la taille d’une carte de crédit (50 x 87 mm) dont l’ambition est d’apporter l’intelligence artificielle à la périphérie des réseaux des usines connectées ou des villes intelligentes, et notamment dans les robots, les drones professionnels ou les caméras intelligentes.

Les caractéristiques du Jetson TX2, dont le lancement officiel européen au sein du kit de développement éponyme (carte porteuse + module) est prévu le 14 mars, doivent permettre l’exécution de réseaux de neurones plus complexes pour une plus grande précision et des temps de réponse plus courts dans des applications comme la classification d’images, la navigation ou la reconnaissance vocale.

Le module embarque en pratique le circuit intégré de type SoC Parker, déjà à l'oeuvre dans la plate-forme pour voiture autonome Drive PX 2. Capable de développer une performance de 1,5 Tflops, le circuit repose en pratique sur la microarchitecture CPU Denver de prochaine génération et l’architecture GPU éco-efficace Pascal. Plus précisément, le SoC se développe autour de deux cœurs de processeur Denver 64 bits (Denver 2.0), basés sur une implémentation « maison » du jeu d’instructions ARMv8-A et reliés à quatre cœurs 64 bits ARM Cortex-A57 via une matrice d’interconnexion propriétaire, le tout fonctionnant dans une configuration multiprocesseur hétérogène cohérente. On y trouve aussi un processeur graphique GPU Nvidia à architecture Pascal de 256 cœurs et un codeur vidéo 4K x 2K à 60 images/s. Le module embarque par ailleurs 8 Go de mémoire LPDDR4 et 32 Go de mémoire de stockage eMMC. Doté de la connectivité Wi-Fi 802.11ac et Bluetooth et d’un lien Gigabit Ethernet, le Jetson TX2, dont la disponibilité en tant que tel est prévue au cours du deuxième trimestre 2017, dispose de douze liens Mipi CSI pour la connexion d’un maximum de six caméras avec un débit de 2,5 Go/s par lien.

La famille de modules Jetson (TK1, TX1 et TX2) supporte le SDK JetPack 3.0 pour applications d’intelligence artificielle où l’on trouve notamment le moteur d’inférence pour réseaux de neurones TensorRT 1.0, la bibliothèque de primitives accélérées par GPU cuDNN 5.1, l’environnement de développement pour vision artificielle et traitement d’image VisionWorks 1.6, divers pilotes logiciels et API (OpenGL 4.5, OpenGL ES 3.2, EGL 1.4 et Vulkan 1.0) et l’environnement de programmation Cuda 8.

Sur le même sujet