L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Automobile : TI renforce ses processeurs Jacinto avec des accélérateurs d’intelligence artificielle

Automobile : TI renforce ses processeurs Jacinto avec des accélérateurs d’intelligence artificielle

Publié le 14 janvier 2020 à 08:53 par Pierrick Arlot        Composant  Texas Instruments

Jacinto 7

Le CES est décidément devenu le lieu des annonces majeures pour les sociétés de semi-conducteurs officiant sur le marché automobile. Après NXP (lire notre article ici), Texas Instruments a saisi le salon majeur de ce début d’année pour lever le voile sur sa nouvelle famille de processeurs Jacinto 7 qui se distingue par l’intégration sur la puce d’accélérateurs d’algorithmes d’apprentissage profond et d’interfaces réseau évoluées. Et ce afin de répondre aux exigences de conception des systèmes évolués d’assistance à la conduite (ADAS) et des passerelles automobiles.

Pour l’heure, la société américaine propose deux processeurs Jacinto 7, l’un pour les systèmes ADAS (TDA4VM), l’autre pour les passerelles (DRA829V). Tous deux architecturés autour d’un double cœur 64 bits Arm Cortex-A72 et de plusieurs cœurs de microcontrôleurs Cortex-R5F, ils embarquent également des blocs d’accélération spécialisés qui permettent de segmenter et d’exécuter des tâches fortement consommatrices de données comme la vision artificielle et l’apprentissage machine.

Les deux processeurs intègrent aussi un sous-système de microcontrôleurs Cortex-R5F (MCU Island) assurant la sûreté de fonctionnement. Une approche qui permet aux constructeurs et équipementiers automobiles de prendre en charge aussi bien les tâches Asil-D critiques pour la sécurité que les fonctionnalités de confort via une seule puce, indique Texas Instruments. Les deux composants partagent par ailleurs une même plate-forme logicielle.

Selon TI, le processeur TDA4VM est capable d’exécuter des fonctions ADAS hautes performances dans une empreinte thermique comprise entre 5 et 20 W, ce qui évite de faire appel à un refroidissement actif. Les caractéristiques de la puce lui permettent d’assurer de l’analyse à bord (avec une performance de 8 Tops), associée à des prétraitements des données issues de différents capteurs. Si le processeur peut s’accommoder de caméras de 8 mégapixels pour des applications de caméra frontale, il peut aussi traiter les données issues de quatre à six caméras de 3 mégapixels tout en fusionnant d’autres informations provenant d’autres détecteurs (radar, lidar, capteur à ultrasons…), précise encore Texas Instruments.

Le processeur pour passerelle DRA829V, quant à lui, est présenté comme le premier à intégrer un commutateur PCIe en plus d’un commutateur huit ports Gigabit Ethernet compatibles TSN (Time Sensitive Networking). Déjà disponibles en préproduction uniquement auprès de TI, les premiers membres de la famille Jacinto 7 devraient entrer en production de volume au cours du second semestre.

Sur le même sujet