L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Automobile : sécurité et gestion de logiciels Over-The-Air au menu de la plate-forme de Movimento

Automobile : sécurité et gestion de logiciels Over-The-Air au menu de la plate-forme de Movimento

Publié le 07 juillet 2015 à 12:52 par François Gauthier        Plate-forme

Movimento

L'automobile définie par logiciel (Software-Defined Car) est un concept en devenir qui va être au cœur des voitures “intelligentes” de demain. La plate-forme Movimento OTA (Over-The-Air) de mise à jour “à la volée” des logiciels embarqués dans les voitures de l’américain Movimento s’inscrit dans cette tendance. Selon la société, cette technologie logicielle est la première du marché a être capable de réaliser la mise à jour de code sur tous les systèmes électroniques embarqués dans un véhicule en une seule fois, des modules de gestion du moteur, de freinage et de gestion de l’habitacle jusqu’aux systèmes d'info-divertissement. Une approche qui offre, toujours selon Movimento, de multiples avantages aux constructeurs automobiles et à leurs fournisseurs de rang 1 puisque tout ce qui leur est nécessaire est l'installation d'un logiciel client Movimento au sein des ECU (Electronic Control Unit) des voitures sur lesquelles se feront les mises à jour Over-The-Air. Une évolution notable par rapport à la situation actuelle où le logiciel de chaque module d’une voiture nécessite un code spécifique pour être mis à jour.

En outre, la plate-forme OTA Movimento est capable d'évaluer l'état du véhicule avant d'installer les mises à jour ad hoc, et de veiller à ce que les données soient transférées de manière sécurisée et fiable. Cette capacité à réaliser un échange de données bidirectionnel ouvre la voie à une surveillance proactive des véhicules (collecte de données de diagnostic, envoi de rapports…) et permet aux constructeurs automobiles de réagir rapidement aux attentes des utilisateurs de leurs modèles de véhicules. La plate-forme de Movimento dispose également de fonctions de sécurité spécifiques, protégeant chaque véhicule d'un accès non autorisé. Et ce via notamment la surveillance du trafic de données sur les bus automobiles (CAN, Flexray…) pour que les messages non autorisés soient détectés et détruits en moins de 10 millisecondes.

« Cette plate-forme est la fondation des voitures sans conducteur de demain. Et à ce sujet, la société participe à des essais en Europe pour expérimenter par exemple des systèmes de stationnement automatique, sans recours à des manœuvres du conducteur, explique Ben Hoffman, le CEO de Movimento. Les voitures sans conducteur de demain sont incroyablement complexes, avec sans doute dix fois plus de lignes de code que dans un Boeing 787 Dreamliner actuel, qui en compte déjà pas moins de 15 millions. »

Actuellement les technologies de Movimento ont déjà permis les mises à jour logicielles de plusieurs millions de voitures dans le monde et sont  capables de traiter jusqu’à cinq voitures par minute.

A noter que les technologies de Movimento sont très proches de celles de son compatriote nord-américain Red Bend Software récemment racheté par Harman.

 

Sur le même sujet