L'embarqué > Logiciel > Middleware > Automobile : la reconnaissance de l’écriture vient à l’environnement Qt Automotive Suite avec MyScript

Automobile : la reconnaissance de l’écriture vient à l’environnement Qt Automotive Suite avec MyScript

Publié le 10 octobre 2017 à 12:04 par Pierrick Arlot        Middleware The Qt Company

MyScript automobile

Spécialiste des algorithmes de logiciels de reconnaissance de caractères isolés et d’écriture cursive, l’éditeur nantais MyScript vient de s’engager dans un partenariat avec The Qt Company et la société KDAB afin d’apporter la reconnaissance de l’écriture à l’environnement Qt Automotive Suite et donc aux tableaux de bord et aux systèmes d’info-divertissement automobiles équipés de cette plate-forme.

Créé en 1998 sous le nom de VisionObjects, MyScript a réussi à glisser sa technologie dans des tableaux bancs interactifs, des tablettes PC, des livres électroniques, des tablettes Internet, des ordinateurs/stylos numériques. Le logiciel de l’éditeur nantais peut a priori être déployé sur toute plate-forme utilisant l’écriture manuscrite comme méthode de saisie, que l’on se serve d’un stylet ou de son doigt, le système s’adaptant automatiquement au style d’écriture de l’utilisateur. Dans l’environnement automobile, utiliser son doigt pour dessiner des lettres sur un pavé tactile apparaît en outre comme une option intéressante afin de limiter la distraction du conducteur.

L’intégration technique de MyScript dans l’environnement Qt Automotive Suite doit permettre à ce dernier de disposer d’interfaces d’entrée multimodes que ce soit via le clavier virtuel Qt (Qt Virtual Keyboard) existant ou un nouveau pavé tactile de reconnaissance d’écriture utilisant la technologie de l’éditeur nantais. « L’environnement Qt Automotive Suite ne permet pas simplement de développer plus rapidement des cockpits numériques ; nous créons aussi un écosystème "Works with Qt Automotive Suite" de composants tierces parties tels que MyScript qui fonctionnent immédiatement et évitent à nos clients un travail fastidieux d’intégration », commente Alistair Adams, responsable Product Management automobile pour The Qt Company.

Les vingt langues prises en charge par Qt Virtual Keyboard le sont aussi dans la nouvelle solution de reconnaissance d’écriture dont la plupart des langues d’origine latine, le cyrillique, l’arabe, le chinois, le japonais et le coréen. La saisie semi-automatique, la prédiction de mots et des capacités d’édition sont également incluses dans le logiciel fourni.

Sur le même sujet