L'embarqué > Marchés > Rachat > Automobile et cybersécurité : Etas rachète le canadien TrustPoint Innovation

Automobile et cybersécurité : Etas rachète le canadien TrustPoint Innovation

Publié le 10 février 2017 à 09:59 par François Gauthier        Rachat Etas

Etas TrustPoint

Fournisseur de solutions de développement et de test de systèmes embarqués automobiles, l’allemand Etas, filiale de Bosch, vient de racheter par le truchement de sa filiale canadienne, et pour un montant non publié, la jeune société TrustPoint Innovation Technologies. Basé à Waterloo dans l’Ontario (Canada), fondé en 2012 et fort d’une vingtaine d’employés, TrustPoint est spécialisé dans la sécurité des communications M2M et de l’Internet des objets.

Etas renforce ainsi ses compétences dans le domaine de la sécurité des systèmes embarqués, une démarche engagée depuis 2012, date à laquelle Etas avait acheté son compatriote Escrypt, fournisseur de solutions pour la sécurité des logiciels embarqués, notamment dans l’automobile (comme la sécurisation des technologies de mise à jour logicielle OTA, Over The Air, par exemple).

Les équipes de TrustPoint, en collaboration avec Escrypt, vont donc renforcer les offres en solutions de sécurité d’Etas pour les marchés de l’automobile, le socle de la société germanique. Mais elles vont permettre aussi d’étendre les activités de la firme allemande vers de nouveaux secteurs comme le M2M et l’IoT industriel avec une expertise particulière au niveau de la gestion des identités et de l’authentification des utilisateurs de tel ou tel système embarqué, y compris lorsque ces transactions se font via des liaisons sans fil, du Wi-Fi jusqu’au NFC. Une compétence qui va s’appuyer notamment sur le savoir-faire pointu de TrustPoint autour de la technologie de cryptographie ECC (Elliptic Curve Cryptography), de la technologie de sécurisation des protocoles V2X (Vehicle-to-Everything) et de sa capacité à concevoir des infrastructures de sécurité basées sur la gestion de clés publiques et privées avec la délivrance de certificats numériques ad hoc (mCA, managed Certificate Service).

Sur le même sujet