L'embarqué > Logiciel > Plate-forme > Arduino réinvente le jeu de Lego pour construire ultrarapidement une application IoT

Arduino réinvente le jeu de Lego pour construire ultrarapidement une application IoT

Publié le 04 octobre 2016 à 12:03 par François Gauthier        Plate-forme

ESLOV Arduino

Pour la première fois de leur histoire, les créateurs de la plate-forme en open source Arduino se lancent dans une campagne de financement participatif sur le site Kickstarter pour amorcer la finalisation d’un kit de développement d’un nouveau genre, baptisé ESLOV IoT Invention Kit. Il ne s’agit plus d’une carte de prototypage avec son processeur embarqué mais d’un ensemble de modules fonctionnels que l’on peut connecter les uns aux autres pour “fabriquer” très rapidement une véritable application de l’Internet des objets.

Une idée qui trouve son origine dans le projet européen Pelars (Practice-based Experiential Learning Analytics Research and Support) lancé trois ans plus tôt et qui visait à rendre accessible au plus grand nombre une plate-forme pour l’éducation, l’expérimentation et la conception de prototypes opérationnels. Une idée aussi qui n’est pas sans rappeler la technologie Wunderbar proposée par l’allemand Relayr (en collaboration avec le distributeur Conrad) et lancée sur le marché il y a maintenant deux ans avec un succès certain. Relayr avait levé 11 millions de dollars en 2015.

Concrètement le kit ESLOV d’Arduino s’articule autour d’un petit module processeur doté d’une connexion Wi-Fi 802.11b/g/n intégrée et basé sur microcontrôleur SAMD21 à cœur ARM Cortex-M0+ cadencé à 48 MHz de Microchip. On y trouve aussi un port micro-USB pour la programmation et l’alimentation, et un connecteur spécifique à 5 broches qui assure la liaison avec des modules “fonctions” à travers le protocole propriétaire ESLOV proche de l’I2C.

Sur ce "hub" viennent donc se connecter des microcartes de très petite taille (2,5 x 2,5 cm), les modules ESLOV, dotés chacun d’un microcontrôleur ATmega328P (le même que celui installé sur les cartes Arduino/Genuino UNO) programmable à travers le protocole ESLOV. 25 modules sont d’ores et déjà proposés : mesure de température et d’humidité, potentiomètre, boutons LED, encodeur, relais, GPS, contrôle de moteur, buzzer, microphone, etc.

L’application visée, une fois les modules connectés, est réalisée via un éditeur graphique sur PC qui affiche sur l'écran les modules et propose des scripts d’actions à accomplir. Résultat, en quelques heures, il est possible de fabriquer une station météo pour la maison, un système de surveillance d’une pièce d’une habitation, un thermostat, un système d’irrigation automatisé, etc. Avec la particularité que l’application, une fois terminée, est accessible dans le cloud, avec une interface de commandes qui peut être mise en place directement sur un smartphone.

Pour ceux qui ont plus d’expérience de programmation, l’environnement de développement d’Arduino (avec son langage éponyme) peut être utilisé.

A travers la campagne de financement ouverte pendant encore 24 jours, Arduino compte lever 500 000 dollars.

 

Sur le même sujet