L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Arduino ajoute le NB-IoT à ses cartes de connectivité radio et peaufine sa solution Wi-Fi

Arduino ajoute le NB-IoT à ses cartes de connectivité radio et peaufine sa solution Wi-Fi

Publié le 15 mai 2018 à 11:35 par François Gauthier        Sous-système

Arduino MKR NB-Iot and Wi-Fi

C’est à l’occasion de l’Arduino Day Event qui se tenait à Milan le 12 mai dernier que la communauté associée à la fameuse plate-forme en open source a dévoilé deux de ses nouveaux membres, les cartes de connectivité radio pour applications IoT Arduino MKR NB 1500 et MKR WiFi 1010. La MKR NB 1500 est la première carte Arduino à mettre en œuvre la norme de communication cellulaire à bande étroite spécifique à l’Internet des objets, le NB-IoT. Une technologie qui utilise les réseaux cellulaires LTE existants et fournit des communications plus rapides que les réseaux LPWAN comme LoRa et Sigfox, tout en ayant un faible impact sur la consommation de la batterie. Associée à l'écosystème Arduino, la MKR NB 1500 se présente comme une solution utile pour les applications dans des zones éloignées telles que les systèmes de surveillance sur site avec modules LTE télécommandés. La plate-forme prend en charge les transmissions via les opérateurs AT&T, T-Mobile USA, Telstra et Verizon sur les bandes Cat-M1/NB1 2, 3, 4, 5, 8, 12, 13, 20 et 28. La technologie de communication est gérée par le module Sara-410M du suisse u-blox.

« Les technologies NB-IoT et LTE Cat-M1 deviennent progressivement une réalité dans de nombreux pays du monde ; avec la MKR NB 1500, nous voulons créer une technologie polyvalente et standardisée pour démocratiser l'accès à ces nouveaux réseaux », commente Massimo Banzi, cofondateur et CTO d'Arduino.

La seconde carte annoncée le 12 mai, la MKR WiFi 1010, a été conçue pour accélérer et simplifier le prototypage d'applications de l’IoT nécessitant un lien Wi-Fi. C’est une évolution de l'Arduino MKR1000 déjà existante, mais désormais équipée d'un module d'u-blox (modèle Nina-W10), lui-même conçu autour du processeur ESP32 d’Espressif. Ce module de connectivité offre des liens Wi-Fi et Bluetooth à 2,4 GHz, avec une puissance de sortie réglable, permettant de trouver un compromis, optimal selon les situations, entre portée de communication, débit et consommation.

Entièrement compatible avec le cloud informatique Arduino, la plate-forme MKR Wi-Fi 1010 utilise un firmware Wi-Fi en open source facilitant de ce fait les opérations de programmation récurrentes à réaliser pour mettre à jour ou réparer les failles de sécurité. Aux côtés du module d'u-blox et de son processeur à double cœur Xtensa, on trouve sur la carte un processeur 32 bits SAMD21 de Microchip (origine Atmel) doté d’un cœur ARM Cortex-M0+, faisant de la carte une solution haute performance capable de répartir sa charge de travail sur une architecture biprocesseur. Enfin, autre caractéristique majeure de la carte, l’intégration d'un module d'authentification sécurisé, le circuit ECC508 de Microchip, qui utilise l'authentification cryptographique pour sécuriser les communications et les connexions réseau TLS.

« Pour la carte MKR 1010, le firmware de la partie Wi-Fi est développé par nous et délivré en open source, ouvrant de nouvelles opportunités pour des améliorations continues et des contributions de la communauté », précise Fabio Violante, le CEO d'Arduino.

Les deux cartes sont compatibles avec les cartes Arduino Uno, Mega et MKR existantes et ont également en commun leur empreinte MKR, ainsi que les mêmes interfaces disponibles : I2S, I2C, UART et SPI. Les deux cartes fonctionnent sous 3,3 V et offrent des options d'entrées/sorties, jusqu’à 22 E/S numériques, 12 sorties PWM et sept entrées analogiques. Elles seront toutes deux disponibles à l'achat sur le site d’Arduino à partir de juin 2018.

Sur le même sujet