L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Appel à la création de plates-formes d’expérimentation 5G dans la bande des 26 GHz

Appel à la création de plates-formes d’expérimentation 5G dans la bande des 26 GHz

Publié le 31 janvier 2019 à 10:40 par Pierrick Arlot        Conjoncture

5G

Dans le cadre de la feuille de route pour la 5G publiée en juillet 2018, le gouvernement et l’Arcep, l’autorité de régulation des télécoms en France, lancent aujourd’hui un appel à la création de plates-formes d’expérimentation 5G dans la bande de fréquence des 26 GHz. Selon le communiqué publié à cette occasion, l’objectif est de favoriser l’appropriation par l’ensemble des acteurs des possibilités offertes par cette bande millimétrique (notamment en termes de débit) et d’identifier les nouveaux usages associés.

Le spectre situé autour de 26 GHz a été identifié en Europe comme une bande « pionnière » pour la 5G et le gouvernement et l’Arcep souhaitent désormais y encourager les tests en situation réelle. Et ce d’autant plus que les bandes millimétriques n’ont jusqu’à présent jamais été utilisées pour des réseaux mobiles.

Dans le détail, l’appel s’adresse autant aux acteurs qui souhaiteraient disposer de fréquences sur la bande des 26 GHz pour établir des plates-formes ouvertes d’expérimentation et les ouvrir des tiers, qu’à des acteurs qui souhaitent tester de nouveaux cas d’usage, toutes fréquences confondues, et notamment les entreprises innovantes de technologies et de services dont les start-up et les acteurs « verticaux » (santé, énergie, ville intelligente…).

En agissant ainsi, le gouvernement et l’Arcep expliquent qu’ils entendent lever deux freins à l’innovation : le coût et les compétences techniques nécessaires à l’installation de ces réseaux, notamment pour les acteurs les moins familiers des télécommunications. Ces tests de cas d’usage devraient ainsi permettre de faire mûrir l’écosystème français avec un temps d’avance sur la bande des 26 GHz, et apporter un premier retour d’expérience pour identifier les types d’usage innovants.

L’appel est ouvert du 31 janvier au 31 mars 2019. Les acteurs qui souhaitent tester un cas d’usage 5G doivent renseigner un formulaire à l’adresse https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/usages-potentiels-de-la-5g. Ceux qui souhaitent développer une plate-forme ouverte d’expérimentation 5G doivent renseigner le formulaire disponible sur le site de l’Arcep et le transmettre à 5G@arcep.fr.

Sur le même sujet