L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Analyse temps réel de structures : Morphosense réussit une levée de fonds de 2 millions d’euros

Analyse temps réel de structures : Morphosense réussit une levée de fonds de 2 millions d’euros

Publié le 01 mars 2019 à 12:09 par François Gauthier        Conjoncture

Morphosense

La start-up grenobloise Morphosense vient de réaliser une levée de fonds de 2 millions d’euros à laquelle ont participé les fonds d’investissement Sofimac Innovation, Bouygues Construction et le Crédit Agricole Alpes Développement. Créée en 2016 à partir d’une technologie issue de dix années de recherche et développement au sein du CEA-Leti, la jeune société Morphosense (dont L’Embarqué a tracé un portrait détaillé en juin 2017, voir ici) développe une solution innovante destinée à la surveillance continue, en temps réel et à distance, de l’intégrité structurelle des ouvrages du génie civil (ponts, barrages, tunnels, tours de grande hauteur) et les structures de l’énergie (plates-formes pétrolières et gazières offshore et éoliennes flottantes, entre autres).

Cette technologie se concrétise dans l’outil baptisé Neuron qui repose sur un système de capteurs de haute précision qui mesurent les déformations et les vibrations d’une structure dans les trois dimensions de l’espace, associés à des algorithmes brevetés. L’ensemble analyse le comportement statique et dynamique des ouvrages pour in fine faire de la maintenance prédictive. La collaboration avec Sofimac Innovation, Bouygues Construction et le Crédit Agricole Alpes Développement va permettre d’exploiter cette technologie de rupture sur des projets menés dans les secteurs du génie civil, de l’offshore et du bâtiment et d’accélérer le développement commercial sur ces trois marchés prioritaires.

La levée de fonds vise également à mener les travaux d’obtention des certifications ISO9001 et ATEX pour le produit Neuron ainsi que la poursuite du développement des briques logicielles de maintenance prédictive utilisant des approche d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique sur la base des données collectées par le système.

Sur le même sujet