L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Analog Devices calibre un CAN 14 bits et un CNA 16 bits pour la 4G/5G et les radios logicielles

Analog Devices calibre un CAN 14 bits et un CNA 16 bits pour la 4G/5G et les radios logicielles

Publié le 04 mai 2017 à 12:59 par François Gauthier        Composant  Analog Devices

Analog Devices calibre un CAN 14 bits et un CNA 16 bits pour la 4G/5G et les radios logicielles

Les cartes d’évaluation des convertisseurs analogique/numérique AD9208 et numérique/analogique AD9172 de l’américain Analog Devices ont pour objectif de permettre aux développeurs de systèmes de communication large bande de tester et de prototyper des applications pour stations de base 4G ou 5G et des systèmes à radio logicielle large bande bâtis sur les tout nouveaux convertisseurs A/N 14 bits et N/A 16 bits fabriqués en technologie Cmos 28 nm de l'Américain.

La carte d’évaluation AD9208-3000EBZ permet ainsi de prototyper des applications fonctionnant dans une bande passante de l'ordre du gigahertz en répondant aux exigences d’efficacité spectrale qui caractérisent les stations de base pour communications sans fil multibandes 4G/5G. Sur cette carte, le convertisseur 14 bits double voie est optimisé pour prendre en charge une large bande passante d’entrée qui, à pleine puissance, accepte l’échantillonnage des signaux aux fréquences intermédiaires (FI) jusqu’à 9 GHz. Le circuit offre dans le même temps une fréquence d’échantillonnage élevée, jusqu’à 3 Géch./s.

Des caractéristiques qui ouvrent la voie à la réalisation d’architectures de traitement de signal RF direct (jusqu’à 6 GHz). A noter que le circuit offre des sorties numériques série au standard JESD204B (sous-classe 1) dotées d’un débit jusqu’à 16 Gbis/s par voie.

Ce convertisseur complète l’AD9172, un circuit de conversion numérique-analogique, cette fois-ci sur 16 bits, lui aussi fabriqué en technologie Cmos 28 nm. Grâce à la carte d’évaluation associée à ce circuit, les développeurs peuvent là encore prototyper des applications fonctionnant dans la bande passante du gigahertz avec l’efficacité spectrale requise sur les stations de base pour communications sans fil multibandes 4G/5G. Cette carte cible aussi les applications installées sur les plates-formes de collecte (backhaul) point à point hyperfréquence en bande E à 2 GHz.

Sur cette carte, le convertisseur N/A 16 bits double voie à 12 Géch./s assure la synthèse directe de signaux RF jusqu’à 6 GHz, ce qui élimine l’étage de conversion montante IF-RF et la génération de signaux issus d’un oscillateur local. Une approche qui, selon Analog Devices, simplifie l’ensemble de la chaîne de signalisation RF tout en réduisant le coût global du système.

Analog Devices souligne aussi que l’association d’un oscillateur contrôlé numériquement indépendant, d’un contrôle de gain numérique et de diverses combinaisons de filtres d’interpolation par voie d’entrée fournit aux concepteurs une panoplie d’options de traitement du signal pour un partitionnement de la chaîne de signalisation entre les domaines analogique et numérique, une approche qui facilite la conception de plates-formes radio définies par logiciel.

Sur le même sujet