L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > AMD étend ses circuits Ryzen vers l’embarqué graphique… et les fournisseurs de modules suivent

AMD étend ses circuits Ryzen vers l’embarqué graphique… et les fournisseurs de modules suivent

Publié le 17 avril 2019 à 11:44 par François Gauthier        Composant  AMD

AMD Ryzen Embedded R1000

Ryzen Embedded R1000, tel est le nom donné par AMD au nouveau membre de sa famille de puces-systèmes SoC destinées à l’embarqué avec, selon l'Américain, des performances par watt trois fois supérieures à celles des précédents SoC d’AMD de la série R. Présentée lors du Taiwan Embedded Forum, la famille de circuits Ryzen Embedded R1000, bâtis autour des architectures Zen et Vega d’AMD, offre aux concepteurs de systèmes embarqués des architectures à double cœur à quatre threads, avec la possibilité de mettre en œuvre des solutions à faible consommation sans ventilateur pour la gestion d’écrans 4K tout en fournissant des fonctionnalités de sécurité de haut niveau.

De par ses caractéristiques, les Ryzen Embedded R1000, compatibles avec les Ryzen Embedded V1000 lancés sur le marché en février 2018, sont destinés aux applications d'affichage numérique, d'informatique embarquée de hautes performances, de mise en réseau, de clients légers, etc. Ces circuits étendent en fait les capacités des Ryzen Embedded V1000 vers des applications où les expériences visuelles sont de plus en plus immersives et plus attrayantes et où il y a nécessité de prendre en charge des écrans haute résolution avec des graphiques exigeants.

Pour ce faire, le Ryzen Embedded R1000 est capable de gérer en simultané jusqu’à trois écrans 4K avec une vitesse maximale de rafraîchissement de 60 images/s tout en offrant des capacités d'encodage/décodage H.265 (10b) et de décodage VP9.

Au-delà, le Ryzen Embedded R1000 met en oeuvre les mêmes fonctions de sécurité que la famille des processeurs embarqués AMD, notamment les technologies Secure Root of Trust et Secure Run Technology qui procurent aux développeurs les bases pour créer des solutions sécurisées.

Dans la pratique, l’AMD Ryzen Embedded R1000 sera disponible d'ici à la fin juin pour les ODM et les équipementiers. Il est déjà adoubé par des fournisseurs de plates-formes matérielles, notamment Advantech, Alpha Info, ASRock Industrial, Axiomtek, DFI, iBase, Men Mikro, Sapphire, zSpace, etc. Au niveau logiciel, la prise en charge du système d’exploitation Embedded Linux Flex de Siemens (division Mentor), récemment annoncé.

Enfin, d’ores et déjà, les fabricants allemands Kontron et Men annoncent la disponibilité de modules processeurs fondés sur les SoC Ryzen Embedded R1000. Kontron propose une carte COM Express (référencée COMe-cVR6) au standard Compact Type 6, qui travaille dans la tranche de consommation 12 à 25 W sur une surface réduite (22% de surface en moins que le standard COM Express Basic).

Quant à Men, il met sur le marché un module COM Express Basic Type 6 durci (conforme au Vita 59) avec au choix un processeur Ryzen Embedded V1000 ou R1000, dont la particularité est de pouvoir fonctionner en environnement sévère, de -40°C à +85°C (photo ci-contre). Le module est doté de 32 Go de mémoire DDR4 avec gestion de l’ECC. La plate-forme est capable de piloter jusqu’à quatre écrans avec les interfaces DP, eDP, HDMI et DVI.

 

Sur le même sujet