L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Agriculture connectée : un capteur permet d’adapter l’irrigation des sols aux conditions météo

Agriculture connectée : un capteur permet d’adapter l’irrigation des sols aux conditions météo

Publié le 16 février 2018 à 07:59 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine

Sensing Labs

Fabricant de capteurs communicants sans fil à longue portée et basse consommation pour les marchés de la ville intelligente, des bâtiments intelligents et de l’efficacité énergétique, la jeune société française Sensing Labs, à laquelle L’Embarqué a consacré un portrait détaillé en décembre 2014, a conçu un produit qui lui permet aujourd’hui d’entrer de plain-pied dans l’arène de l’agriculture connectée. Le capteur Senlab T+H (Température et Humidité) vise à répondre aux enjeux de l’agriculture intelligente, comme la maîtrise de l’irrigation et la prévention des risques météo. A ce titre, il permet de mieux adapter l’irrigation des sols en fonction des relevés en temps réel des niveaux d’humidité et de température du sol et de l’air ambiant qu’il est en mesure de communiquer sur des réseaux radio obéissant au protocole LoRaWAN. (On rappellera à cet égard que Sensing Labs un membre de l’alliance LoRa.)

Le capteur, qui s’inscrit au cœur de l’offre « Sensor to Cloud » de la société, est doté d’intelligence embarquée afin de réaliser en local la collecte et l’analyse décentralisée des données (Edge Analytics). Sensing Labs estime ainsi être en mesure de fournir des données précises et de qualité pour une optimisation et un contrôle fins des ressources énergétiques, l’analyse prédictive et l’agriculture de précision.

Dans la pratique, l’humidité et la température sont mesurées avec une précision respectives de ±3% HR et ± 0,4ºC. Le Senlab T&H est équipé d’une sonde étanche reliée par un câble de 0,5 mètre et offre une gamme de fonctions avancées comme l’enregistrement des données (datalogging), les alarmes de haute et basse température et la reconfiguration à distance.

En dehors des problématiques de l’agriculture de précision, Senlab T+H répond aussi aux besoins de la ville intelligente, le marché phare de Sensing Labs. Le capteur peut ainsi être déployé sur les espaces verts mais aussi sur les terrains de sport des collectivités afin d’optimiser la consommation d’eau via l’irrigation de précision.

A noter que Sensing Labs, qui a procédé à une première levée de fonds de 400 000 euros en décembre 2016, s’apprête à réaliser un second tour de table pour accélérer sa croissance à l’international. L’entreprise compte à ce jour plus d’une centaine de références.

Sur le même sujet