L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > ADLink présente le premier module MXM de traitement graphique bâti sur l’architecture Nvidia Turing

ADLink présente le premier module MXM de traitement graphique bâti sur l’architecture Nvidia Turing

Publié le 25 février 2020 à 12:35 par Pierrick Arlot        Sous-système ADLink

Quadro RTX

[EMBEDDED WORLD] La société ADLink, qui fournit modules, cartes et systèmes prêts à l'emploi pour l'embarqué et l'edge computing, dévoile à l’occasion d’Embedded World 2020 ce qu’elle présente comme les premiers modules au format MXM bâtis sur les processeurs graphiques (GPU) embarqués Nvidia Quadro RTX à architecture Turing et disponibles sur le long terme.

Selon la firme taïwanaise, les traitements accélérés par GPU gagnent en popularité. Les systèmes de périphérie de réseau (edge) intégrant des processeurs graphiques seraient en effet capables de réagir plus rapidement avec de meilleures performances dans des applications réelles telles que l'imagerie médicale, l'inspection de défauts de fabrication, l'analyse des flux de circulation dans les villes intelligentes, etc. Si l’on en croit ADLink, l'architecture Turing, qui utilise des cœurs Tensor, un chemin de données pour entiers et une structure unifiée pour la mémoire partagée, apporte des performances améliorées de 50% par cœur Cuda par rapport à l'architecture Nvidia Pascal de précédente génération. La plate-forme Nvidia Cuda permettrait en outre au GPU d'être continuellement mis à niveau pour des gains de performances supplémentaires avec des mises à jour logicielles réduites au minimum.

Grâce à l’architecture Turing, les nouveaux modules MXM d’ADLink associent la puissance nécessaire aux calculs, aux traitements graphiques et à l’intelligence artificielle (IA) tout en répondant aux contraintes de taille, de poids et de consommation (SWaP) des applications edge et IA critiques, assure la société asiatique.

« Nous avons vu la demande en traitements accélérés par GPU augmenter dans le secteur de la santé en Chine et en Europe, indique Zane Tsai, directeur du Platform Product Center au sein de la division Embedded Platform & Module d’ADLink. Le Big Data et l'IA sont ici appliqués au dépistage, à la détection et au diagnostic des lésions en médecine préventive et de précision. Les modules graphiques MXM bâtis sur l'architecture Turing peuvent fournir une efficacité de haute performance pour ces tâches stratégiques. » Ces modules ciblent également le marché des véhicules autonomes, des robots et des drones qui impliquent le traitement de grands volumes de données multidimensionnelles.

C’est en 2019 qu’ADLink a fait entrer de plain-pied la famille des processeurs graphiques Quadro Embedded de Nvidia dans le monde industriel (lire notre article ici). Une stratégie initiée en 2018 suite à l'accord de partenariat étroit signé entre les deux entreprises qui donne à ADLink un accès direct aux technologies GPU Quadro Embedded et au support technique afférent.

Sur le même sujet