L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > ADLink accélère l’apprentissage profond au plus près des appareils de terrain

ADLink accélère l’apprentissage profond au plus près des appareils de terrain

Publié le 16 février 2021 à 12:41 par François Gauthier        Sous-système ADLink

Pour accélérer les phases d’apprentissage profond (deep learning) dans un contexte de mise en place d’applications d’intelligence artificielle installées sur le terrain, là où les données sont générées et les décisions prises, et non plus dans le cloud, ADLink lance la famille de plates-formes de calcul DLAP x86, qui se présentent sous la forme de boîtiers compacts, architecturés autour de processeurs de type CPU ou GPU.

Conçus pour traiter les tâches d'inférence et d'apprentissage IA nécessitant beaucoup de puissance de calcul, les ordinateurs de terrain DLAP x86 sont pensés comme des systèmes SWaP (Size, Weight and Power), c’est-à-dire optimisés en termes de dimensions, de poids et de consommation, pour une installation physique en périphérie de réseau (edge).

D’un point de vue architecture, la famille DLAP x86 s’appuie sur des processeurs Intel Core i7/i5/i3 (sur un socket LGA1151) et des GPU Turing de Nvidia.

La compacité de ces systèmes, avec un volume à partir de 3,2 litres, les destine aux applications mobiles dans lesquels la place est limitée, comme les équipements mobiles d'imagerie médicale (systèmes de radiographie, endoscopes…), ou à des applications de robotique industrielle.

Au-delà, les ordinateurs de terrain DLAP x86 s'accommodent de températures allant jusqu'à 50°C pour 240 watts de dissipation thermique, et supportent des vibrations importantes (jusqu'à 2G) et des chocs jusqu'à 30G.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : Embedded-IA

Sur le même sujet