L'embarqué > Marchés > Conjoncture > 77% des entreprises industrielles françaises tirent d’ores et déjà parti de l’IoT selon une enquête de Reichelt

77% des entreprises industrielles françaises tirent d’ores et déjà parti de l’IoT selon une enquête de Reichelt

Publié le 06 avril 2020 à 10:06 par François Gauthier        Conjoncture

reichelt IIoT

Selon une enquête réalisée par OnePoll pour le distributeur de matériels électroniques Reichelt Elektronik (*), 77% des entreprises industrielles françaises utilisent d’ores et déjà les technologies de l’Internet des objets (IoT) et la grande majorité d’entre elles (86%) prévoit d'étendre l'usage de ces dernières au cours des douze prochains mois. Ainsi, en France, 91% des décideurs IT interrogés estiment que l'IIoT (Industrial IoT) répond à l'ensemble de leurs attentes avec à la clé des avantages pluriels. Ce type d’approche permet, selon l’enquête, d'optimiser les processus de production pour 79% d'entre eux, de gérer la logistique et l'entreposage (60%), de gérer les services de maintenance (57%) mais aussi de gérer et suivre des paramètres critiques de machines ou de la production (53%).

Selon les répondants, parmi les bénéfices observés, l'IoT permet d’éviter les retards ou les interruptions de production (49%), d’améliorer les secteurs de la maintenance et de l'entretien (48%) et d’accroître la productivité et/ou les notions de rendement (47%). Autres avantages mis en avant : l'amélioration de la logistique (47%), la mise en place globale d’une plus grande efficacité des processus (45%) et la réduction des coûts de production (42%).

Selon l’enquête, la satisfaction des entreprises se reflète également dans leur volonté de continuer à investir dans cette technologie. La grande majorité d’entre elles (86%) utilisant l'IIoT prévoit d'étendre l'usage de ces technologies au cours des douze prochains mois. Seules 8% des entreprises se sont déclarées contre l'extension de l’IoT au sein de leurs processus. Mais, très majoritairement, pour les entreprises françaises interrogées, l’IIoT ouvre la voie vers de nouveaux marchés et domaines d'activité aux entreprises (35%) et permet d'améliorer la qualité des produits proposés (39%).

Parmi les décideurs interrogés dont l'entreprise n'a pas encore implanté l'IIoT, 38% n'ont pas l'intention d'investir dans ce type d’approche sur les 12 prochains mois, contre 31% qui souhaitent investir et 31% qui n'ont pas pris de décision. A ce niveau, l’enquête souligne plusieurs freins qui empêchent encore les entreprises de passer le cap, notamment les questions financières (31%), suivies du manque de compétences et de savoir-faire (29%) et enfin, curieusement, des problèmes de compatibilité (17%).

Quelles technologies pour transmettre les données ?

L'enquête OnePoll pour Reichelt Elektronik met également en lumière les pratiques des industriels en matière de transmission des données. Pour les répondants, les normes de communication privilégiées pour le Machine-to-Machine sont le Wi-Fi (76%), les réseaux câblés de type Ethernet, RNIS (Réseau numérique à intégration de services) ou xDSL (67%), les réseaux longue portée et basse consommation ou LPWAN (45%) et le Bluetooth (43%). La grande majorité des décideurs technologiques sont satisfaits de ces normes (92%) même si une petite partie des entreprises reste insatisfaite, notamment en raison des problèmes de compatibilité et d’interopérabilité ente différents systèmes mis en place, ainsi que des temps de latence observés (54%).

En ce qui concerne le stockage des données, 90% des répondants français déclarent privilégier le stockage des données dans le cloud, en utilisant comme technologies pour envoyer ces données le Wi-Fi via une box (71%), suivi par les réseaux câblés comme Ethernet (64%), les normes de communication mobile 2G, 3G, 4G, LTE et HSPA (64%) et enfin les réseaux LPWAN (45%).

(*) Enqûete quantitative réalisée par OnePoll, membre de l'association Esomar, entre le 25 et le 28 février 2020 auprès de 1 250 décideurs IT européens dans des industries spécifiques, dont 250 en France

 

Sur le même sujet