L'embarqué > Marchés > Conjoncture > 114 millions d’Embedded SIM pour applications M2M, IoT et grand public ont été vendues en 2018

114 millions d’Embedded SIM pour applications M2M, IoT et grand public ont été vendues en 2018

Publié le 10 mai 2019 à 10:34 par Pierrick Arlot        Conjoncture

eSIM

Selon les données de la SIMalliance, dont les membres représentent environ 80% du marché total des cartes SIM, il s’est vendu 5,6 milliards de cartes SIM l’année dernière, un nombre sensiblement équivalent à celui de 2017. Au sein de cet ensemble, les ventes de SIM embarquées (eSIM), soudées sur le circuit imprimé, pour applications grand public, M2M et IoT (Internet des objets) ont, quant à elles, atteint 114 millions d’unités.

C’est la première fois que la SIMalliance donne des estimations chiffrées sur le marché eSIM. Les données de l’organisme montrent par ailleurs que les opérateurs mobiles, les équipementiers et autres parties prenantes ayant potentiellement la capacité de déployer des eSIM en larges quantités (constructeurs automobiles, fabricants d’objets connectés…) ont déjà investi de façon substantielle dans des outils qui vont leur permettre de gérer de futures solutions eSIM sur le terrain. Ainsi 230 plates-formes de gestion des abonnements eSIM (Subscription Manager Platform) avaient été déployées fin 2018. Ces plates-formes sont nécessaires car ce sont elles qui prennent en charge le provisionnement à distance et la gestion du cycle de vie d’un produit eSIM et le rôle des opérateurs mobiles, notamment dans leur capacité à fournir ces plates-formes et services, a été critique pour garantir une connectivité étendue à tout l’écosystème IoT, assure la SIMalliance.

« Les eSIM se vendent désormais en volume et l’infrastructure de support associé est disponible et bien établie, commente Rémy Cricco, le chairman de l’organisme industriel. Ce constat s’aligne avec les projections des sociétés d’études qui tablent sur une croissance robuste des déploiements eSIM dans le proche avenir, tirés par de nombreuses applications grand public et M2M comme les smartphones, l’automobile, la santé, les transports, l’industrie 4.0, la maison connectée et la ville intelligente. »

Les déploiements massifs d’applications M2M avec connectivité cellulaire, associés à la demande continuelle en cartes SIM traditionnelles ont contribué à une forte progression des ventes en volume sur le continent américain et à une légère augmentation en Europe de l’Ouest, ajoute la SIMalliance, alors que certains facteurs macroéconomiques ont impacté négativement les ventes dans certains pays asiatiques. 2018 a notamment été une année de consolidation du marché des télécoms mobiles en Inde, ce qui a affecté la demande en cartes SIM.

Enfin, l’organisme a noté que la carte SIM à « triple découpe » (Triple SIM), qui intègre les trois formats de SIM utilisés dans les téléphones mobiles, et les SIM 4G se sont arrogé 93% des ventes de cartes SIM en 2018, contre 90% en 2017.

Sur le même sujet