L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Xsens miniaturise ses modules de navigation inertielle sur une surface de 12 x 12 mm

Xsens miniaturise ses modules de navigation inertielle sur une surface de 12 x 12 mm

Publié le 17 avril 2018 à 12:59 par François Gauthier        Sous-système

Xsens

Le module INS (Inertial Navigation System) MTi-7 du hollandais Xsens, qui est une centrale inertielle apte à traiter les données issues d’un récepteur GNSS (Global Navigation Satellite System) externe d’origine u-blox, se loge désormais sur une surface carrée de 12 x 12 mm pour un poids inférieur à un gramme. Destinée aux marchés des drones, de l’agriculture intelligente, des véhicules sans pilote, de l’Internet des objets mobiles et de la robotique, cette centrale procure des données d'orientation, de vélocité et de positionnement de précision élevée.

Le MTi-7, qui est une extension de la gamme MTi de la société, est donc un système de navigation inertielle complet qui consomme moins de 100 mW, conçu pour des appareils contraints en termes d’encombrement et de puissance disponible, comme les drones et les véhicules aériens sans pilote (UAV). Travaillant à une fréquence d’acquisition des donnés de 800 Hz, le module MTi-7 réduit la latence à 2 ms, autorisant le fonctionnement temps réel de fonctions dynamiques telles que le contrôle de vol et la stabilisation de caméra. Il possède également une sortie de position et de vélocité, utilisable pour la navigation de véhicules terrestres autonomes dans des applications comme l'agriculture intelligente (smart farming) et la robotique.

Les performances affichées par ce module sont en partie liées aux algorithmes de fusion de données de capteurs développés par Xsens pour synchroniser les données de l'accéléromètre embarqué, du gyroscope et du magnétomètre avec les signaux d’un récepteur GNSS externe ou d'un baromètre. Les signaux bruts des capteurs sont ainsi combinés et traités à haute vitesse dans le module MTi-7 pour produire un flux de données temps réel intégrant la position horizontale et verticale de l'appareil, sa vitesse, ainsi que les informations de roulis, de tangage et de lacet. Ce flux de données peut ensuite être transmis à un processeur hôte via une interface standard I2C, SPI ou UART.

Pour faciliter le développement d’applications fonctionnelles, le module MTi-7 est pris en charge dans le kit de développement MTi-7 DK compatible Arduino, qui donne accès aux interfaces I2C, SPI et UART du module via des connecteurs micro-USB. Les développeurs peuvent alors configurer le fonctionnement du MTi-7 via la suite logicielle MT de Xsens, librement accessible et incluant une interface graphique pour les PC fonctionnant sous Linux ou Windows, ainsi qu’un kit de développement logiciel complet avec exemples de sources et toute la documentation associée.

Rappelons que Xsens est une filiale à part entière de la société mCube, qui l’a racheté à ON Semiconductor en 2017.

Sur le même sujet