L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Xilinx livre déjà ses premiers SoC multicœurs Zynq UltraScale+ gravés en technologie FinFET 16 nm

Xilinx livre déjà ses premiers SoC multicœurs Zynq UltraScale+ gravés en technologie FinFET 16 nm

Publié le 01 octobre 2015 à 11:26 par Pierrick Arlot        Composant  Xilinx

MPSoC Xilinx
Trois mois en avance sur sa feuille de route, Xilinx annonce avoir livré à certains de ses clients les premiers exemplaires de circuits multicœurs programmables de gamme Zynq UltraScale+ dits MPSoC (Multi-Processing System on Chip). Gravés en technologie de transistor 3D FinFET 16 nm par TSMC (selon le procédé 16FF+ du fondeur taiwanais), ces circuits associent de la logique programmable (évidemment…), un processeur quadricœur 64 bits ARM Cortex-A53, un sous-système temps réel à double cœur ARM Cortex-R5 (pour les fonctions nécessitant déterminisme, fiabilité et sûreté de fonctionnement), un moteur de gestion de la sécurité, une unité graphique dédiée ARM Mali-400MP ainsi qu’un codec vidéo H.265 (implémenté dans le bloc de logique programmable) et des interfaces DisplayPort, Mipi et HDMI.
 
Les Zynq MPSoC UltraScale+, qui viendront compléter par le haut les fameux Zynq-7000, ces composants associant un ou plusieurs cœurs Cortex-A9 à une matrice de FPGA, sont censés offrir des rapports performances/watt de deux à cinq fois supérieurs à ceux proposés par l’actuelle génération de produits gravés en technologie 28 nm. Marchés principalement visés par Xilinx : les systèmes de vision industrielle, les équipements d’assistance évoluée à la conduite automobile (ADAS), l’Internet des objets industriel et les systèmes de communication de prochaine génération. L’Américain prévoit la disponibilité générale d’échantillons de circuits MPSoC UltraScale+ au premier trimestre 2016.   

Sur le même sujet