L'embarqué > Marchés > Rachat > Wind River absorbe le concepteur d’interfaces et d'expériences utilisateur évoluées Particle Design

Wind River absorbe le concepteur d’interfaces et d'expériences utilisateur évoluées Particle Design

Publié le 21 septembre 2021 à 11:12 par Pierrick Arlot        Rachat Wind River

Particle Design

Wind River, éditeur de logiciels incontournable sur les marchés de l’embarqué et des systèmes intelligents, annonce l’acquisition de son compatriote Particle Design, une entreprise créée en 2009 et spécialisée dans la conception d’interfaces homme-machine (UI) et d’expériences utilisateur (UX). Ce rachat, dont les termes n’ont pas été dévoilés, vise à apporter des capacités d’UI/UX évoluées à la plate-forme logicielle « cloud native » Wind River Studio, lancée en début d’année par la firme américaine.

Cette plate-forme, rappelons-le, doit répondre à un nouveau modèle « informatique » où l’intelligence et les traitements des données se répartissent entre le nuage et la périphérie de réseau (edge) et où la majorité des charges de travail qui nécessitent une faible latence sont effectuées dans les systèmes intelligents dits critiques. Un domaine bien connu des spécialistes de l’embarqué et du temps réel, ces systèmes étant amenés à constituer d’ailleurs la base de la transformation numérique de secteurs comme l’aérospatial, la Défense, les télécommunications, l’industriel, l’automobile et le médical.

C’est dans cette optique que Wind River a conçu Wind River Studio que l’éditeur définit comme une plate-forme « cloud native » pour le développement, le déploiement, l'exploitation et la maintenance de systèmes intelligents critiques où la sécurité, la sûreté et la fiabilité sont incontournables. Et ce au travers d’une même interface de contrôle. C’est à ce niveau que le savoir-faire de Particle Design, qui devient une filiale à 100% de Wind River, sera mis à contribution.

Particle Design collabore avec ses clients à chaque étape du prototypage UI/UX, du design logiciel et de l’ingénierie et met en œuvre un ensemble de méthodologies ad hoc, des enquêtes ethnographiques jusqu’aux évaluations d’utilisateurs en passant par les tests d’utilisabilité. (Parmi ses clients, la société compte des constructeurs automobiles comme Jaguar, Land Rover et GM et travaille aussi avec des marques dans les secteurs de l’électronique, du médical et des transports.)

Avec l’acquisition de Particle, Wind River compte en pratique étendre les capacités UI/UX de Wind River Studio pour y inclure des fonctions d’interface utilisateur cognitive, qui utilise l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour prédire et anticiper les besoins et les comportements de l'utilisateur. L’idée étant d’apporter une expérience utilisateur plus contextuelle et personnalisée de type assistant intelligent. Selon une étude récente menée par Wind River, l'UX est l'un des trois composants fondamentaux les plus importants pour le succès à long terme des systèmes intelligents.

« Les systèmes intelligents en périphérie de réseau recueilleront des informations de manière nouvelle et répartie et devront fournir la bonne information au bon moment, indique Crystal Rutland, la CEO de Particle Design. L'interface utilisateur logicielle doit donc être adaptable, contextuelle et spécifique à l'utilisateur et à ses besoins qui évoluent dans le temps. »

A noter que Wind River Studio, depuis son lancement, s’est enrichi de nouvelles fonctionnalités et notamment de technologies issues de partenaires de son écosystème : analyse de code statique et dynamique tout au long du cycle de vie du logiciel DevOps (LDRA), analyse de la composition logicielle (Revenera) et analyse de code statique Coverity (Synopsys).

Sur le même sujet