L'embarqué > Logiciel > Développement > Via le projet S3P, le CEA développe un environnement de modélisation et de supervision de systèmes IoT

Via le projet S3P, le CEA développe un environnement de modélisation et de supervision de systèmes IoT

Publié le 17 octobre 2016 à 09:50 par François Gauthier        Développement

CEA S3P IoT

Le développement de systèmes de l’Internet des objets impose de manipuler et de faire interagir une multitude d'objets en toute sécurité. Ce qui oblige à rechercher une certaine homogénéité entre les outils et les protocoles pour parvenir à des résultats fiables dans des temps de développement cohérents. Dans ce cadre, le CEA-List a contribué au développement d'un environnement de conception et de supervision de systèmes IoT, basé sur l'ingénierie dirigée par les modèles.

Il s’agit ici de tirer parti du fait que le déploiement de l'Internet des objets permet de faire coopérer des systèmes hétérogènes afin d’offrir de nouvelles applications et services. Reste que cette hétérogénéité des supports matériels et logiciels et des protocoles réseau rend délicate la détection d'états critiques.

Dans le cadre du projet S3P, le List, en collaboration avec les sociétés PrismTech (récemment acquise par ADLink) et MicroEJ, propose un environnement intégré de développement et de supervision de systèmes IoT qui permet de traiter trois activités : le développement des applications, le déploiement sur des ressources d'exécution et la supervision du système à l'exécution.

Pour la phase de développement, l'atelier d'ingénierie dirigée par les modèles du CEA-List Papyrus permet de concevoir des applications IoT, et ce indépendamment de l'hétérogénéité des ressources d'exécution et de communication.

Ensuite le code est automatiquement généré et déployé sur les plates-formes d'exécution. Le déploiement et la supervision reposent sur les solutions dédiées à l'IoT que sont le middleware de communication Vortex DDS de PrismTech et le système d’exploitation MicroEJ OS du français MicroEJ.

Le prototype de cet environnement intégré a d’ores et déjà été testé avec succès sur une application de domotique.

Pour l’avenir, les chercheurs du List vont s'attacher au problème de la reconfiguration automatique d’une application en cours d'exécution grâce à l'intégration de techniques avancées de raisonnement et de planification.

Sur le même sujet