L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Une puce d’Infineon sécurise les communications automobiles de type V2X (Vehicle-to-Everything)

Une puce d’Infineon sécurise les communications automobiles de type V2X (Vehicle-to-Everything)

Publié le 14 octobre 2021 à 08:07 par Pierrick Arlot        Composant  Infineon

SLS32 V2X Infineon

La multiplication des interfaces de communication dans les véhicules, qu’elles soient filaires ou sans fil, augmente d’autant les surfaces d’attaque et la vulnérabilité des systèmes embarqués d’une automobile. D’où l’émergence de solutions visant à offrir les niveaux les plus élevés de sécurité afin d’assurer la protection des données. Tel est le cas du module HSM (Hardware Security Module) SLS37 V2X proposé par Infineon pour sécuriser les communications entre véhicules ainsi qu’entre véhicules et infrastructures routières.

Taillée pour exécuter les fonctions de sécurité des applications V2X au sein des unités de contrôle télématiques, la solution repose sur un microcontrôleur sécurisé et réputé inviolable, bâti autour d’un cœur 32 bits Arm SecurCore SC300 renforcé par un moteur cryptographique et par un coprocesseur dévolu aux opérations de chiffrement asymétrique. La puce protège l’intégrité et assure l’authenticité des messages ainsi que la confidentialité de l’émetteur.

Selon Infineon, la solution SLS37 V2X a déjà reçu la certification selon les Critères commun EAL4+ qui devrait devenir obligatoire en Europe pour les systèmes de communication V2X.

Dans un environnement hôte V2X, le module HSM discret doit permettre aux intégrateurs système de relever les défis contradictoires de la haute performance et d'un niveau élevé de sécurité, indique la firme allemande. Le SLS37 V2X se focalise donc sur des tâches de haute sécurité telles que le stockage de clés et la génération de signatures pour les messages sortants. Une approche qui, selon Infineon, évite d’avoir à engager le processus lourd d'une certification de sécurité du processeur hôte, qui exécute le système d'exploitation Linux, et du logiciel applicatif.

Outre les unités de contrôle télématiques automobiles, la solution HSM SLS37 V2X cible aussi les unités de bord de route et d'autres infrastructures pour les communications V2X. Elle prend en charge tous les principaux systèmes de gestion des informations d'identification des véhicules, notamment SCMS, CCMS et ESPS. Alimentée sous une tension d'alimentation comprise entre 1,6 V et 3,6 V et dotée d’une interface SPI haute vitesse pour la connexion au processeur hôte, la puce d’Infineon, qui est fournie avec un package logiciel ad hoc, est également qualifiée AEC-Q100.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à la sécurité dans les systèmes embarqués : Embedded-SEC

Sur le même sujet