L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Une plate-forme matériel-logiciel de Segger accélère les projets de systèmes embarqués

Une plate-forme matériel-logiciel de Segger accélère les projets de systèmes embarqués

Publié le 30 novembre 2015 à 13:10 par François Gauthier        Sous-système Segger

Une plate-forme matériel-logiciel de Segger accélère les projets de systèmes embarqués

Dédiée au prototypage de n’importe quel système embarqué, la plate-forme associant matériel et logiciel de l’allemand Segger est un moyen original de démontrer la maturité et l’efficacité d’un projet d’un point de vue logiciel. « Nous avons constaté que les utilisateurs de nos outils logiciels souhaitaient de plus en plus souvent explorer leurs possibilités et leurs potentiels via une plate-forme stable et simple d’utilisation », explique Alex Gruener, le CTO de Segger, jusque-là fournisseur uniquement de briques logicielles (systèmes d’exploitation, piles logicielles, outils de développement et de programmation...).

C’est donc l’objectif d’emPower, une carte basée sur un microcontrôleur Kinetis de Freescale (un K66 à coeur Cortex-M4F), flanqué de 256 Ko de SRam et de 2 Mo de mémoire flash, Y sont préinstallés l'OS temps réel embOS, une version d’évaluation du système de gestion de fichiers emFile, la bibliothèque graphique emWin, les piles logicielles pour USB emUSB (hôte et périphérique) et la pile TCP/IP embOS/IP, des briques toutes développées par Segger.

La plate-forme offre aussi un lien direct vers la sonde de débogage J-Link de la société avec la présence sur la carte de l’agent logiciel J-Link OB. Pour connecter cette plate-forme à des cartes additionnelles, emPower intègre également des connecteurs pour les bus I2C et SPI et vers une UART. Un connecteur pour E/S généralistes, des entrées analogiques et un port de connexion à un écran TFT complètent l’ensemble.