L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Trenz embarque un circuit Zynq UltraScale+ de Xilinx sur un module processeur de 52 x 76 mm

Trenz embarque un circuit Zynq UltraScale+ de Xilinx sur un module processeur de 52 x 76 mm

Publié le 08 mars 2016 à 12:01 par François Gauthier        Sous-système

Trenz UltraScale+

A la fois société de services en conception de cartes et de circuits électroniques et fournisseur de plates-formes matérielles (à base de FPGA notamment), la firme allemande Trenz Electronic lance une carte SoM (System-On-Module) architecturée autour d'un circuit multicoeur programmable Zynq UltraScale+ dits MPSoC de Xilinx, gravé en technologie FinFET 16 nm. Une première sur le marché selon Trenz, qui a dévoilé les premiers prototypes de sa réalisation lors du salon Embedded World 2016.

La prouesse ici a été d’intégrer sur une carte SoM de seulement 52 x 76 mm (référencée TE808UltraSoM+) le circuit MPSoC (Multi-Processing System on Chip) associant de la logique programmable à un processeur quadricœur 64 bits ARM Cortex-A53, un sous-système temps réel à double cœur ARM Cortex-R5, un moteur de gestion de la sécurité, une unité graphique ARM Mali-400MP ainsi qu’un codec vidéo H.265. Marchés visés : les applications multitâches haut de gamme dans les domaines de l'automobile, des communications, du broadcast, du médical, etc.

Le circuit MPSoC est flanqué de 4 Go de mémoire 32 bits SDRam DDR4 et de 512 Mo de flash. 14 convertisseurs DC-DC et 13 régulateurs LDO (low-dropout) contrôlés par un microcontrôleur sont en outre disponibles sur la carte. Trois connecteurs de 160 broches chacun (soit 480 au total) supportent des E/S rapides vers la logique du FPGA et les sous-systèmes processeurs. Enfin, une PLL (boucle à verrouillage de phase) dotée dune gigue très faible (ultra low jitter) gère les signaux d’horloge des 20 transceivers série disponibles.

 

Sur le même sujet