L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Test électronique : les soucis de configuration, maintenance et formation génèrent des surcoûts élevés, selon Keysight

Test électronique : les soucis de configuration, maintenance et formation génèrent des surcoûts élevés, selon Keysight

Publié le 27 août 2020 à 11:19 par François Gauthier        Conjoncture Keysight

KeysightCare Etude

Le fournisseur d’instruments de mesure et de systèmes de test Keysight a publié les résultats d'une enquête menée par Dimensional Research (*) qui montre que la quasi-totalité des entreprises qui conçoivent et développent des produits électroniques connaissent des retards coûteux financièrement en raison de problèmes liés à de mauvaises configurations des appareils, à une politique de maintenance non adaptée ou à un manque dans la formation à la manipulation des équipements de test.

L'enquête révèle que 98% des ingénieurs de recherche et développement (R&D) ont signalé des problèmes de flux de travail liés à l'étalonnage, à la configuration, à la mauvaise utilisation des équipements ou à des pannes. Pour 97% d'entre eux, les retards engendrés avaient directement entraîné une perte de revenus pour leur entreprise, 53% d'entre eux déclarant ainsi plus de 100 000 dollars perdus par jour à attendre que ces problèmes de support technique soient résolus. Plus de la moitié (59%) ont connu plus de six problèmes nécessitant l’intervention de l'assistance technique chaque mois. Pour réduire ces problèmes, 89% des ingénieurs en R&D expliquent que leurs équipes de test travailleraient plus efficacement s'ils pouvaient accéder rapidement aux experts de test et à des ressources de connaissances.

« Les entreprises électroniques sont constamment sous pression pour raccourcir le cycle de développement de nouveaux produits afin d'atteindre les objectifs de délais de commercialisation, note John Page, président de Keysight Global Services. Ces entreprises ne peuvent plus se permettre d'attendre des jours ou des semaines pour résoudre des problèmes de support technique sur des équipements de test et de mesure. Elles ont désormais besoin de réponses rapides d'experts avec des délais garantis et fiables. »

Plus précisément, les problèmes liés aux équipements de test entraînent des retards pour presque toutes les entreprises. 97% des répondants ont déclaré avoir subi ces allongements de délais dans les projets en raison de pannes d'équipements nécessitant une réparation (pour 63% des répondants), de mauvaises configurations des équipements (56%) et d'équipements non calibrés (50%). Les coûts des journées perdues sont élevés. 53% des répondants ont déclaré que leur entreprise perdait plus de 100 000 dollars par jour lorsque les équipes de R&D ne pouvaient pas progresser en raison de problèmes d'équipements de test et de mesure. Selon 12% des personnes interrogées, leur entreprise perdait même jusqu’à 500 000 dollars par jour.

Selon les résultats de l’enquête, au cours d'un mois typique, 9% des répondants ont déclaré qu'ils devaient contacter au moins une fois l'équipe d'assistance technique de leur fournisseur d'équipements de test. Par ailleurs, 59% des personnes interrogées ont déclaré avoir rencontré six problèmes d'assistance technique ou plus par mois, et 13% ont déclaré avoir rencontré plus de 20 problèmes par mois.

Un impact réel des problèmes d'équipement de test dans les entreprises

53% des personnes interrogées ont par ailleurs déclaré que la fabrication des produits était affectée par le mauvais fonctionnement des équipements de test. 47% ont indiqué qu'un produit avait été rejeté par un acheteur et 45% ont reconnu avoir connu une augmentation des retours de produits, tandis que 28% ont subi des rappels de produits. Il en résulte une atteinte directe à leur qualité et à leur réputation, dont il n'est pas facile de se remettre.

Face à ce constat, 90% des répondants déclarent qu'ils apprécieraient d'avoir accès à un support technique externe, donnant du poids à la notion de valeur des services d'assistance liés aux tests fournis par des experts. Le dépannage est le service le plus souhaité (cité par 54% des personnes), suivi des réponses aux questions techniques et des discussions (53%), de la compréhension du fonctionnement d'un test ou d'un équipement particulier (49%) et des services d'étalonnage (46%).

« Les ingénieurs de test de fabrication et de R&D sont en première ligne aujourd’hui, car dans le passé, ils avaient le temps de devenir des experts en matière d'équipements de test et de normes, ce qui n’est plus le cas, explique Ted Burns, directeur mondial de KeysightCare (**) chez Keysight. Avec la multiplication des matrices de test et l'augmentation considérable des cas d'utilisation, ils n'ont tout simplement plus le temps de faire des recherches sur les fonctionnalités des équipements, sur la manière d'optimiser les configurations de test ou sur la manière de dépanner des tests complexes dans des environnements complexes. Il en résulte une approche réactive qui entraîne des retards coûteux, des pertes de revenus et des équipes d'ingénieurs qui doivent travailler tard le soir et le week-end pour tenir leur planning. »

(*) Enquête menée auprès de 305 ingénieurs en R&D dans plusieurs secteurs d’activité en 2020

(**) KeysightCare est un modèle évolutif de support pour les tests et mesures mis au point par Keysight. Il est fondé sur une assistance proactive, ciblée ur les instruments, les logiciels et les solutions complètes avec à la clé une connexion directe et prioritaire à des experts techniques hautement qualifiés.

Sur le même sujet