L'embarqué > Normes & spécifications > Communication > Tektronix et l’IEMN transmettent 100 Gbit/s sur une liaison térahertz en point à point

Tektronix et l’IEMN transmettent 100 Gbit/s sur une liaison térahertz en point à point

Publié le 17 mai 2018 à 11:57 par François Gauthier        Communication Tektronix

Tektronix IEMN THz

Le laboratoire lillois IEMN (Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie), spécialiste des domaines de la micro-nanoélectronique, de l'optique, de l'acoustique et des Mems, a fait la démonstration d’une liaison sans fil point à point fonctionnant à 100 Gbit/s sur une seule porteuse à 300 GHz. Cette démonstration utilise un codage de données avancé, des composants photoniques dans le domaine du THz et des dispositifs à large bande et linéaires pour permettre des connexions sans fil dans la bande de fréquence 252 GHz - 325 GHz. Cette expérimentation est conforme aux spécifications de la norme IEEE 802.15.3d récemment publiée, qui traite des transmissions dans le domaine du térahertz pour des débits jusqu’à 100 Gbit/s en utilisant huit largeurs de bandes différentes entre 2,16 GHz et 69,12 GHz.

« La transmission à 100 Gbit/s sur une seule porteuse permet de combler le fossé entre la fibre optique et la radio, explique Guillaume Ducournau, professeur agrégé à l'IEMN/CNRS/université de Lille et spécialiste des systèmes de communication THz. Elle ouvre la voie à des transmissions radio entre appareils à des vitesses non accessibles aujourd’hui via les technologies radio traditionnelles. »

A ce niveau, l'objectif de la norme 802.15.3d est de décrire une connectivité sans fil à très haut débit de données, faible coût et faible consommation d'énergie entre deux appareils connectés, dans les futures bandes THz dites “basses”. Les applications potentielles incluent le multimédia grand public, les applications point à point commutées sans fil dans les centres de données, les liaisons sans fil entre frontaux de communication (backhaul/fronthaul), les téléchargements de données multimédia rapides, etc. Atteindre ce débit de 100 Gbit/s nécessite l'extension des fréquences porteuses dans la gamme millimétrique ou submillimétrique, autour de 300 GHz, également appelée bande THz.

La démonstration, réalisée dans le cadre de plusieurs projets de recherche, a été menée avec des instruments de mesure et de test de Tektronix, en particulier un générateur de formes d'onde arbitraires à 50 Géch./s (série AWG70000), des oscilloscopes à 70 GHz de bande passante (DPO70000SX) et un transmetteur optique cohérent (OM5110 46GBd).

Sur le même sujet